Cinéma

Disparition de Roger Moore : l’espion qui aimait les voitures

Your performance partner

L’un des plus célèbres 007 après Sean Connery, Roger Moore, qui a prêté ses traits à l’espion britannique dans les années 70 et 80, est décédé le 23 mai des suites d’un cancer. C’est l’occasion de vous rappeler les véhicules qu’il a utilisés dans les sept films de la saga.

1972 Leyland Mini Moke

James Bond

Vous n’allez sans doute pas le croire. La Mini Moke est l’un des véhicules les plus utilisés après l’Aston Martin dans la saga James Bond. Très prisée par les touristes durant les années 80 à Maurice comme dans d’autres îles tropicales, elle est apparue dans On ne vit que deux fois (You Only Live Twice), Vivre ou mourir (Live & Let Die), L’Espion qui m’aimait (The Spy Who Loved Me) et Moonraker. La motorisation variant entre 850cc et 1 200cc était suffisante pour permettre à sir Roger Moore de se tirer d’affaire. La petite voiture est revenue à la mode et vaut au moins Rs 80 000, dépendant de son état.

1981 Citroën 2CV 6

James Bond

La 2CV n’était pas seulement le véhicule de la bonne sœur des Gendarmes de St-Tropez. Dans Rien que pour vos Yeux (For your Eyes Only), Roger Moore prend le volant de la petite française jaune mimosa de Carole Bouquet pour se défaire de deux puissantes Peugeot 504 car sa Lotus Esprit Turbo a un système antivol explosif. L’une des scènes rappelle les prouesses de la bonne sœur qui véhicule Louis de Funès à travers les lacets d’un col… La 2CV de Roger Moore roulera même sur le toit des 504 après quelques tonneaux. Pour les connaisseurs, la 2CV était propulsée par un flat-four de la Citroën GS. Citroën a, par la suite, commercialisé des 2CV avec de faux impacts de balles.

 

1976 Lotus Esprit Turbo

James Bond

Dans L’Espion qui m’aimait (The Spy Who Loved Me), James Bond récupère la Lotus Esprit Turbo à Sardaigne et il est pris pour cible par un hélicoptère après avoir semé la moto noire équipée d’un side-car-fusée et dézingué la Ford Taunus noire du Requin. La Lotus dite Wet Nelly pouvant se convertir en sous-marin, notre espion se précipite dans l’océan afin de pouvoir détruire l’hélicoptère grâce à un missile anti-aérien. Après un affrontement avec des plongeurs et un mini-sous-marin muni de fusées, il parviendra à regagner la plage, se payant même le luxe de jeter un poisson à travers la portière sous les yeux ébahis des baigneurs. La Lotus Esprit est aujourd’hui la propriété d’Elon Musk

1983 Renault 11

James Bond

Dans Dangereusement vôtre (A View to a Kill), Roger Moore pourchasse une femme en parachute, Grace Jones, à travers Paris au volant d’une Renault 11 volée à un chauffeur de taxi aux pieds de la Tour Eiffel. La Renault finira coupée en deux mais démontre qu’elle peut quand même rouler sans roues arrière… et sans réservoir. C’était sans doute un signe précurseur que la voiture électrique remplacerait celle au moteur atmosphérique. La Renault 11 restera pour la postérité comme la pire voiture conduite par le plus célèbre espion de Sa Majesté.

 

1974 AMC Hornet

James Bond

Dans L’homme aux pistolets d’or, l’Aston Martin cède la place à une AMC Hornet volée sous les yeux du sheriff Pepper dans un showroom de Bangkok pour pourchasser la AMC Matador de Francisco Scaramanga, personnage incarné par Christopher Lee. La scène de course-poursuite de la cascade automobile est l’une des plus appréciées de la saga. Roger Moore saute par-dessus une rivière en effectuant un looping parfait, à la manière de la nouvelle Jaguar E-Pace. Cette scène n’aurait demandé qu’une seule prise avec un cascadeur au volant et un an de calculs sur ordinateur à l’université de Cornell. La Matador, elle, a littéralement pris les airs grâce à des ailes.

1981 Alfa Romeo GTV 6

James Bond

Dans Octopussy, l’Alfetta GTV6 a permis à Roger Moore de semer les BMW Série 5 de la Polizei. Sortant d’une Coccinelle blanche, il « emprunte » l’Italienne à une Allemande qui ne le laisse pas utiliser la cabine téléphonique afin d’alerter le général de l’OTAN des desseins d’Octopussy. La course-poursuite jusqu’à la base américaine de Feldstadt n’a pas autant marqué les esprits que les formes de cette fastback dessinée par Giorgetto Giugiaro. Les Alfa 159 seront de nouveau à l’honneur dans Quantum of Solace. Daniel Craig est alors pourchassé au volant d’une Aston Martin DBS dans la scène d’ouverture.

 

1981 Lotus Esprit Turbo

James Bond

La Lotus Esprit blanche doit être détruite afin que les méchants ne puissent mettre la main dessus, ce qui pousse James Bond à se mettre au volant de la 2CV. Il trouvera quand même le temps d’aller faire du ski dans les Alpes dans une autre Esprit de couleur bronze. Tout le monde se souviendra des supports à skis sur cette sportive ! Un crime quand on possède une supercar…

1947 AEC Regent III

James Bond

L’espion de Sa Majesté ne roule pas qu’en supercar. Il a dû prendre le bus dans l’île fictive de San Monique dans les Caraïbes pour rejoindre un débarcadère où l’attend un bateau. Le bus perdra un étage sous un pont alors qu’il est pourchassé à travers une cocoteraie par des motards et des voitures de la police. Un drift sur un radier mouillé fera glisser trois motards. La scène du pont intervient lorsqu’un poids lourd en panne pousse Roger Moore à prendre un autre chemin. Le toit de l’étage du bus emprisonnera une voiture de police qui termine alors sa course dans une rivière.

Show More

Articles Liés