NewsSport Moto

12 Heures d’Estoril : 16e titre mondial pour Suzuki en endurance moto

Le Suzuki Endurance Racing Team (SERT) a remporté samedi son 16e titre de champion du monde d’endurance moto (EWC), le premier depuis 2016, en terminant 4e des 12 Heures d’Estoril remportées par une Yamaha de l’équipe autrichienne YART.

En tête du classement général avant cet épilogue d’une saison raccourcie par la pandémie de coronavirus, l’équipe sarthoise pouvait se satisfaire d’une cinquième place pour être sacrée.

Elle a donc fait un peu mieux que prévu, tout en laissant la Yamaha N.7 du YART et la Honda N.5 du F.C.C. TSR Honda France se disputer la victoire jusqu’au bout.

Excepté une petite frayeur suite à un problème mécanique après huit heures de course, les trois pilotes de la Suzuki N.2, Xavier Siméon, Etienne Masson et Gregg Black, n’ont pas tremblé.

En tête pendant une grande partie de la course, la Yamaha N.7, partie en pole position, a su résister aux assauts de ses poursuivants sur un tracé technique, engrangeant aussi les dix points accordés au leader à mi-course pour finalement devancer la Honda N.5.

Dans la catégorie Superstock, le Team Moto Ain a imposé sa Yamaha N.96 et remporté la Coupe du Monde. Les deux Yamaha N.101 et N.777 des équipes Team Aviobike et Wójcik Racing Team complètent le podium de cette course de clôture.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page