NewsSport Auto

24 heures du Mans: une “Hyperpole” pour pimenter les qualifications

Les 24 heures du Mans vont inaugurer un nouveau format de qualifications cette année pour leur 88e édition, destiné à pimenter une procédure jugée auparavant quelque peu compliquée.

Au lieu des trois séances de deux heures chacune réparties sur deux journées, le format va être raccourci.

Les qualifications débutent ce jeudi avec une séance de 45 minutes à partir de 17h15 (19h15 heure de Maurice) pour tous les engagés.

Les six meilleurs dans chacune des quatre catégories pourront, ensuite participer à “l’Hyperpole”.

Organisée le vendredi de 11h30 à 12h00 (13h30 à 14h00 heure de Maurice), celle-ci verra les 24 meilleures voitures tenter de réaliser le meilleur temps dans leurs catégories respectives, ce qui déterminera leur place sur la grille de départ.

Pendant cette séance, seuls les changements de pneus seront autorisés.

Par ailleurs, il y aura quatre séances d’essais libres. Trois le jeudi, dont une nocturne, et une le vendredi matin avant l’hyperpole.

Le départ sera donné samedi à 14h30 (16h30 heure de Maurice) pour tenir compte des journées plus courtes en septembre qu’en juin.

A seulement quatre occasions les 24 heures du Mans n’ont pas eu lieu en juin.

En 1923, la première édition avait eu lieu en mai, en 1956 la course s’était déroulée en juillet, en 1968 elle avait été reportée à septembre en raison des Évènements de Mai, et de même cette année pour cause de coronavirus.

Aucun spectateur ne sera admis dans l’enceinte du circuit.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page