MotoNews

Au salon de Milan, la moto accélère sa transition vers le tout électrique

Au salon de la moto de Milan, tout le monde ou presque se met à l’électrique. Le grand public peut d’ores et déjà découvrir des nouveautés signées Fantic, Vmoto, Niu ou Kymco sur place, jusqu’au dimanche 28 novembre, avant d’en profiter dans les concessions courant 2022.

Pour son grand retour (l’édition 2020 avait été annulée à cause de la pandémie de Covid-19), le salon du deux-roues de Milan prend le virage de l’électrique. La 78e édition de l’EICMA est ainsi marquée par une pléiade de nouveaux modèles, motos et scooters, électriques, la majorité en provenance de Chine.

Les Italiens en première ligne …

Difficile d’échapper aux nouveautés électriques dans les allées du salon, à commencer par les constructeurs italiens, bien décidés à créer l’événement à domicile. C’est par exemple le cas de Fantic qui en profite pour dévoiler son tout premier scooter électrique. Il est propulsé par un petit moteur électrique de 3 kW et affiche une autonomie maximale de 100 km. Le modèle présenté à Milan devrait être proche de celui qui devrait sortir dans le commerce courant 2022.

Italjet profite aussi de l’EICMA pour annoncer que son nouveau Dragster sera également disponible en version électrique. Le scooter, au look particulièrement futuriste, devrait disposer d’une puissance de 6 à 12 kW, selon les versions, lors de sa sortie prévue avant la fin 2022.

… mais les Chinois débarquent en force

Toutefois, les constructeurs qui font le plus parler d’eux sont incontestablement les Chinois, à commencer par Super Soco qui profite de l’événement pour lancer une nouvelle marque tout électrique haut de gamme, baptisée Vmoto. Son premier modèle est la Stash, une moto électrique de 6 kW de puissance et de 250 km d’autonomie sur le papier. Elle devrait elle aussi être disponible courant 2022.

De son côté, les nouveautés de Niu sont légion et s’étendent de la moto à la trottinette en passant par le scooter et le vélo, tous électriques bien sûr. Ces nouveautés sont attendues sur la marché au 1er semestre 2022. Quant au constructeur taïwanais Kymco, il présente en Italie pas moins de 6 nouveaux modèles de scooters électriques.

Vers toujours plus d’autonomie

A noter aussi la présence à Milan du constructeur français Nawa, venu exposer son prototype de moto électrique, la Racer, qui se distingue par son système d’alimentation hybride, alliant une traditionnelle batterie lithium-ion à différents supercondensateurs. L’américain Zero Motorcycles a aussi fait le déplacement, avec une version évoluée de sa gamme, des machines toutes équipées d’une nouvelle génération de batterie, bien plus endurantes, capables de dépasser les 360 km d’autonomie en ville.

L’autonomie est précisément aujourd’hui le talon d’Achille des motos électriques, comme cela était encore le cas pour l’automobile il n’y a pas si longtemps. Aux constructeurs de proposer des modèles de plus en plus endurants et le public, curieux, suivra.

A noter quelques absents de marque tout de même à Milan cette année, comme BMW, Harley-Davidson, KTM et, plus surprenant, Ducati.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page