200819 BAMYRIS
EssaiNews

Essai vidéo- Série 3 : L’innovation dans la continuité

La BMW Série 3 arrive à Maurice dans une nouvelle génération. Le constructeur allemand innove tout en gardant la recette qui fait le succès de cette berline premium. La version 330i M Sport que Le Défi Moteurs a testée se modernise et s’équipe d’une surprenante aide à la marche arrière, mais elle ne doit dépayser pas les clients fidèles.

C’est sans doute la berline premium que l’on croise le plus souvent sur les routes mauriciennes. La BMW Série 3 se renouvelle. Cette nouvelle génération est d’ores et déjà disponible à Maurice. Le constructeur allemand n’a pas le droit à l’erreur sur cette auto. Il lui faut évoluer tout en gardant les spécifications qui font le succès de cette voiture pour ne pas dérouter la clientèle.Le Défi Moteurs a pris le volant de la version 330iM Sport. Il fallait un écrin digne de son rang, c’est pourquoi nous avons emmené cette berline dans l’enceinte de l’hôtel Lux Grand Gaube dans le nord de l’île Maurice.

Au niveau stylistique, la nouvelle BMW Série 3 évolue en douceur. Pas besoin de réfléchir bien longtemps ou de l’analyser sous toutes les coutures pour se rendre compte qu’il s’agit d’une BMW.

Sur la face avant d’abord, la calandre ne laisse aucun doute sur la marque de la voiture. Si cette calandre semble à première vue fermée, la grille s’ouvre automatiquement dès que le radiateur a besoin d’air. Les phares prennent du caractère. Le bouclier arbore des lignes sportives, tout comme le capot avec ses quatre nervures. Le profil de la BMW Série 3 n’évolue guère par rapport à celui de sa devancière si ce n’est en matière de dimensions avec une longueur de 4,71 mètres, soit huit centimètres de plus. Le capot est long, ce qui permet de loger un moteur à six cylindres. Mais notre modèle d’essai dispose d’un moteur plus petit. On abordera le coté technique un peu plus tard. Pour conclure sur le profil de l’auto, on apprécie particulièrement ces jantes de 19 pouces dont les fines branches laissent apparaître les larges disques de frein. C’est à l’arrière que la nouvelle génération se distingue le plus de la précédente. Les phares s’assombrissent et s’affinent, et ça lui va bien. Ces nouveaux feux donnent un aspect plus sportif à la voiture. Ce côté dynamique est souligné par la double sortie d’échappement de notre modèle d’essai.

À l’intérieur, comme à l’extérieur, pas de doute, on est bien dans une BMW. Le style premium germanique est au rendez-vous. Les finitions sont bonnes et le confort est omniprésent. Les matériaux sont de bonne facture. L’instrumentation est tournée vers le conducteur. Si un écran tactile destiné à l’info-divertissement est placé au centre du tableau de bord, notre modèle d’essai ne dispose pas de compteurs 100% numériques. Il y a bien un écran derrière le volant, mais les deux compteurs sont dissimulés derrière une vitre et ils s’éclairent au moment de démarrer l’auto donnant l’illusion d’être numériques.

La navigation dans les menus de l’info-divertissement se fait facilement directement sur l’écran tactile ou à travers la molette placée sur la console centrale à côté du levier de vitesse. Que ce soit à l’avant ou à l’arrière, les passagers sont confortablement installés à bord. Néanmoins, la meilleure place reste derrière le volant, c’est du moins notre avis.

Justement, il est temps de démarrer le moteur à quatre cylindres. Dans notre modèle d’essai, ce bloc affiche une cylindrée de 2 litres et une puissance de 258 chevaux grâce à l’apport de deux turbos. Ce bloc sait se montrer dynamique. Les accélérations sont franches sans pour autant être trop importantes, du moins en mode confort. Il suffit de passer en mode sport pour entendre davantage les deux sorties d’échappement et pour avoir encore plus de vélocité. Il faut 5,8 secondes à la BMW 330i M Sportpour passer de 0 à 100 km/h.La boîte de vitesses automatique compte huit rapports. Elle peut être pilotée en mode séquentiel grâce à des palettes au volant, rien de tel pour baisser un rapport quand on a besoin d’un supplément de couple. Le châssis de cette nouvelle génération a été retravaillé pour notamment abaisser le centre de gravité et apporter plus de rigidité. En conséquence, la tenue de route est très bonne. Ce châssis est bien aidé par une direction précise et un freinage efficace. Les amortisseurs sont fermes ce qui nuit au confort, surtout avec ces jantes de 19 pouces. Les aspérités de la route sont mal absorbées. La BMW 330i M Sportprend donc le parti du dynamisme et du style plutôt que celui du confort.

Il est difficile de mettre cette berline en défaut notamment grâce aux aides à la conduite. L’une de ces assistances a retenu notre attention car il s’agit d’une innovation sur le marché : l’aide à la marche arrière. Cette évolution démontre que les constructeurs, BMW en l’occurrence, avancent à grands pas vers la conduite autonome. Si vous vous retrouvez dans une impasse où il est difficile de manœuvrer, l’ordinateur de bord va prendre littéralement le volant pour effectuer une marche arrière. La voiture ayant enregistré les 50 derniers mètres parcourus, elle va les reproduire en sens inverse. Il suffit au conducteur de gérer la vitesse avec l’accélérateur et le frein. Il va sans dire que cette BMW peut également se garer toute seule.

La BMW Série 3 ne devrait pas voir son succès baisser avec cette nouvelle génération. Elle arbore un style sportif, du moins dans cette version 330i M Sport, et dispose de sérieux atouts techniques et technologiques. Seuls ses amortisseurs fermes peuvent lui faire défaut. La BMW Série 3 est disponible chez Leal & Co en prix de lancement à partir de Rs 2,399 millions au lieu de Rs 3,041 millions. Quant à la version 330i M Sport, ses tarifs débutent en prix de lancement à Rs 2,998 millions au lieu de Rs 3,588 millions.

Fiche technique :

MOTEUR
Cylindres/type 4 / en ligne
Cylindrée 1 998 cc
Puissance 258 ch
Transmission Arrière
Carburant Essence
Couple 400 Nm
BOITE DE VITESSE
Type Automatique/séquentielle
Nombre de rapports 8
PERFORMANCES
Vitesse maximale 250 km/h
Accélération (0 à 100 km/h) 5,8 s
CONSOMMATION
Consommation intra-urbaine 7,9 l/100 km
Consommation extra-urbaine 6,6 l/100 km
Consommation mixte 6,4 l/100 km
Emissions de CO2 147 g/km
Contenance réservoir 59 l
POIDS/VOLUME
Poids à vide 1 545 kg
ROUES
Jantes 225/40 R19
Afficher plus

Articles Liés

Ceci peut vous intéresser

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer