News

Cette future berline française à hydrogène dévoile sa plateforme technologique

Le nouveau constructeur automobile français Hopium vient de dévoiler le design de la plateforme technologique qui servira de base à l’élaboration de la Machina, une berline haut de gamme à hydrogène. Si tout se passe comme prévu, l’Hopium Machina devrait être produite en série à partir de 2026.

Les premières images laissent apparaitre à l’avant du véhicule le système de pile à combustible et ses composantes connexes (BoP) qui génèrent l’électricité nécessaire pour propulser le véhicule. Quant aux réservoirs, il devraient permettre d’embarquer un peu plus de 6 kg d’hydrogène, pour un temps de remplissage estimé à 3 minutes.

Le but de cette plateforme est de parvenir à atteindre des performances encore inédites pour un véhicule à hydrogène, c’est-à-dire dépasser les 500 ch de puissance, arriver à une vitesse de pointe de 230 km/h et proposer jusqu’à 1000 km d’autonomie.

Le bolide, qui offrira donc un bilan carbone neutre, ambitionne de devenir la référence mondiale en matière de berline à hydrogène, un segment encore peu exploité. Un premier prototype de l’Hopium Machina est attendu dès cette année.

Lancé en 2020, le projet Hopium est particulièrement ambitieux puisqu’il consiste à produire une berline haut de gamme fonctionnant à l’hydrogène. A noter qu’à la tête d’Hopium, on trouve Olivier Lombard, le plus jeune vainqueur des 24h du Mans (en 2011, catégorie LMP2). La société réunit aujourd’hui une équipe d’experts à la pointe de l’innovation dans les secteurs des piles à combustible hydrogène et de l’ingénierie automobile, ainsi que des partenaires de premier plan.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page