200819 BAMYRIS
NewsSport Auto

Circuit automobile : Le gouvernement ne trouve pas de promoteur

Pour combattre le phénomène des rallyes illégaux à Maurice, le gouvernement a, depuis quelque temps, pensé à construire un circuit de courses auto et moto. En effet, pour en finir avec ce phénomène, la répression ne suffit pas, il faut donner une alternative aux amateurs de courses. C’est de cette optique qu’est apparu le projet de circuit pout automobiles et motos. Sauf que le gouvernement ne s’attendait pas à un manque d’intérêt de la part des promoteurs, ce malgré le fait qu’un terrain de 50 hectares a été identifié. Les possibles promoteurs ne se présentent pas sur la ligne de départ.

Dans sa réponse donnée au député Adil Ameer Meeah le mardi 30 juillet 2019 à l’Assemblée nationale, le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha a indiqué que les investissements pour ce circuit sont considérables. Le gouvernement est disposé à mettre à la disposition du promoteur 50 hectares de terres appartenant à l’État. Nando Bodha a aussi expliqué que certaines personnes ont montré un certain intérêt pour l’utilisation de l’aire de stationnement du complexe de Côte d’Or pour y tenir des activités automobiles. Le gouvernement étudie ces demandes et prendra une décision en temps et lieu.

Le projet de circuit automobile pour freiner les rallyes illégaux avait été annoncé en août 2018 et un appel avait été lancé par le gouvernement. Dans un premier temps, le site identifié se situait à Pétrin, ce qui avait découragé les promoteurs, car le terrain n’est pas approprié en raison du climat qui y prévaut. D’autres promoteurs se posent également des questions sur la rentabilité d’une telle infrastructure. Le ministre a une nouvelle fois lancé un appel aux promoteurs pour la concrétisation de ce projet.

Afficher plus

Articles Liés

Ceci peut vous intéresser

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer