03.07.2020 Shell
News

Covid-19 : le marché mauricien des véhicules contaminé

Comme on s’y attendait, il n’y a eu aucune vente de véhicules en avril 2020, du moins aucune immatriculation. C’est ce qui ressort des chiffres pour les mois de février, mars et avril 2020 que vient de publier la National Land Transport Authority (NLTA). Le confinement lié à la pandémie de Covid-19 a eu un impact important sur les ventes de véhicules pour les mois de mars et d’avril 2020. Les chiffres pour le mois de mai n’ont pas encore été publiés, mais ils devraient être aussi bas car le confinement a été levé le 31 mai 2020.

Alors que la pandémie de Covid-19 n’avait pas encore atteint l’île Maurice, le mois de février 2020 a été nettement moins fructueux pour les concessionnaires de véhicules neufs (toutes catégories confondues) que le mois de janvier 2020. 1 665 véhicules neufs ont été immatriculés en février contre 2 198 en janvier. Par contre, les ventes de véhicules de seconde main importés (toutes catégories confondues) ont été meilleures en février avec 804 unités contre 654 en janvier.

Du 1er au 20 mars 2020, jour de l’instauration officielle du confinement à Maurice, ce sont 1 127 véhicules neufs qui ont été vendus, soit approximativement la moitié des ventes de janvier 2020. L’impact a été moindre pour les véhicules de seconde main importés avec 555 ventes.

01.07.2020 DEFI MOTEURS MAGAZINE
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer