200819 BAMYRIS
News

Directrice d’un garage – Khushboo Choytooa : Un riche héritage mécanique

À 28 ans, Khushboo Choytooa est à la tête de Garage Auto Service à Écroignard. Son père lui a légué cet héritage mécanique en 2017. Mais, elle évolue dans le domaine du transport depuis son enfance. La jeune directrice s’investit à fond au quotidien afin de propulser Garage Auto Service comme une référence dans le secteur.

L’aurore se dresse derrière l’énorme structure de Garage Auto Service à Écroignard. Les lieux respirent le neuf. Sur l’aire de stationnement asphaltée, une poignée de toutous trempent joyeusement leur langue dans de la nourriture fraîchement préparée. Un homme de petite taille nous indique, en hindi, le bureau de sa directrice. Une silhouette féminine enveloppée d’une blouse blanche et d’un pantalon noirest occupée à parler à un client. Les deux se concentrent sur les roues avant d’une voiture. Elle va les tâter, puis donner des directives à un des employés.

Quelques minutes plus tard, elle se retourne et nous sourit. Khushboo Choytooa se présente. Elle a soufflé ses 28 bougies le 18 mai. Cette habitante de Trou-d’Eau-Douce est responsable de Garage Auto Service depuis mi-2017. Tout commence avec son père, Sudesh. « Papa évolue dans le secteur du transport depuis plus d’un quart de siècle. Il gère une flotte d’une trentaine de véhicules et offre ses services aux entreprises. Quelques années de cela, il a eu l’idée de mettre en place un garage » se souvient notre interlocutrice.À travers Garage Auto Service, son père assure ainsi la maintenance et l’entretien de sa flotte, et diversifie les affaires.Le garage est opérationnel depuis août 2016 et était géré jusqu’en 2017 par Sudesh. Puis, sa fille a pris la barre.

D’ailleurs, parmi les services proposés, on note montage de roues, alignement, réparation et entretien de climatisation automobile, les travaux de tôlerie et peinture automobile et réparation des véhicules accidentés sur la demande de certaines compagnies d’assurance.«Nous sommes aussi l’un des rares garages à être équipés d’un banc de réparation de collision », montre-elle. Le garage assure aussi la maintenance de la flotte d’un ministère.

Khushboo Choytooa indique qu’elle assiste son père depuis toute petite. Elle est deuxième dans une fratrie de six enfants. Son frère aîné a suivi les pas de son père dans le monde du transport. « À aucun moment, mes parents ont pensé que je suis une fille et que je ne pouvais pas ou je ne devais pas m’intéresser à un domaine qui a pendant longtemps été réservé aux hommes. Au contraire, papa nous a toujours encouragés à suivre notre passion », dit-elle.

Elle a fait sa scolarité au Mahatma Gandhi Secondary School (MGSS) à Flacq. De 2011, elle a opté pour études supérieures à University of East Anglia à Norwich en Angleterre. En 2013, elle a décroché son BSc (Hons) en Business Management. Elle a aussi suivi des cours de comptabilité. « Je suis retournée à Maurice pour aider papa dans le business et surtout pour être avec ma famille », dit-elle.

Elle s’intéresse principalement à la gestion et le back-office. Au fur et à mesure, elle comprend mieux le squelette d’un quatre-roues. Khushboo Choytooa raconte qu’elle arrive au garage au plus tard 8 heures tous les jours. La jeune directrice vérifie d’abord ses courriels puis planifie sa journée. Elle va attribuer les tâches aux employés. Elle répondre aussi aux appels, classe les rendez-vous et accueille les clients au garage. Elle termine vers 17 heures ou 19 heures. « Je reste au garage tant que nous n’avons pas terminé les travaux du jour. Je mets la main à la pâte s’il le faut », dit-elle.

La majorité de la clientèle est issue des régions de Flacq. « Les clients ne sont pas surpris de voir une fille s’occuper d’un garage et comprendre les travaux mécaniques. Ils m’expliquent d’abord le but de leur visite et si besoin est, je les conseille » relate Khushboo. Puis, elle relaie les informations, en hindoustani, à son personnel. En effet, il est composé de cinq Bangladeshis et quatre Mauriciens. Ils sont mécaniciens, tôliers, peintres et réparateurs de climatiseur. Elle compte aussi sur le soutien d’une bonne à tout faire.

Se donner à 100 %

« Être directrice n’est pas une tâche difficile même s’il faut jongler entre plusieurs choses et tout gérer en même temps. Il suffit d’avoir la tête bien sur les épaules, d’être accueillante et polie surtout avec les clients. Je me donne à 100% dans ce que je fais au quotidien » dit la propriétaire d’une Toyota Vitz.

Souvent, son fiancé Deepesh vient lui filer un coup de main. Le jeune couple s’est rencontré en Angleterre et s’est fiancé deux ans de cela. Le mariage est prévu pour août de cette année. « Même après le mariage, je vais continuer à venir au garage. Deepesh et sa famille me soutiennent dans mon parcours entrepreneurial » indique-t-elle.

Khushboo Choytooa fait toutefois ressortir qu’elle n’est pas un garçonmanqué. Uniquement pour les raisons pratiques, elle vient au garage vêtue d’une paire de jeans, d’un t-shirt et chausse des baskets. Elle aime prendre soin d’elle et se maquille quand il le faut. Quand l’occasion se présente, elle se rend aussi à la salle de gym et va à la plage.

« Actuellement, nous nous concentrons à développer la notoriété du garage, faire connaître notre savoir-faire et partager notre expertise » conclut Khushboo Choytooa.

Photo : Waren Marie

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer