EssaiNews

Essai – Mitsubishi Eclipse Cross : Un look bien à lui

Dans le très concurrentiel marché des SUV, pour se démarquer, il faut être sportif, luxueux, technologique ou original. C’est ce dernier critère qu’a choisi Mitsubishi pour son Eclipse Cross. Cette nouvelle version est disponible sur le marché local. Le Défi Moteurs en a pris le volant pour un essai.

Les SUV sont si nombreux désormais sur le marché, qu’on les confondrait presque. Ces véhicules ont des designs plus ou moins similaires, du moins dans la grande majorité. Les amateurs de SUV qui ne veulent pas se fondre dans la masse, qui souhaitent ainsi se démarquer du lot, recherchent donc des véhicules différents. Il y a bien entendu des SUV de luxe aux designs uniques, mais ils ne sont pas accessibles au commun des mortels. Dans le segment des SUV abordables, le Mitsubishi Eclipse Cross est sans doute l’un des SUV au look les plus originaux. Une nouvelle version est disponible depuis peu à Maurice. Le Défi Moteurs en a pris le volant dans sa version 1,5 litre turbo essenceà quatre roues motrices.

Même dans le coloris blanc de notre modèle d’essai, le Mitsubishi Eclipse Cross détonne au niveau du look par rapport à la majorité des SUV. Le design de la face avant est particulièrement travaillé. On y retrouve la signature stylistique du constructeur japonais. On reconnaît donc au premier regard que l’Eclipse Cross fait partie de la gamme de Mitsubishi.

L’imposante calandre est mise en avant pas sa couleur noire. Elle est encadrée par deux C de couleur chrome qui rappellent la forme d’un X. Ils soulignent les deux phares de jour effilés. Les deux C entourent les blocs optiques qui se font passer pour de gros feux antibrouillard. Le tout donne une personnalité à la voiture.Sur les flancs, les traits sont étirés. Les designers du fabricant japonais ont trouvé une solution pour donner un air de coupé au SUV sans renier sur l’espace à l’arrière. Au lieu de faire la ligne de toit plonger vers l’arrière, ils ont fait la ceinture de caisse remonter vers la poupe. Les flancs sont mis en valeur par les jantes de 18 pouces au design travaillé. L’arrière de l’Eclipse Cross est moins original que sur l’ancienne version. Mais il est aussi plus dynamique à notre goût. La sportivité est soulignée par le becquet de toit et le design du bouclier qui rappelle un extracteur d’air.

L’habitacle est moins extravagant que l’extérieur. Le tableau de bord, par exemple, est plus classique, notamment dans le choix des couleurs, du moins dans notre modèle d’essai. C’est également le cas de l’instrumentation à aiguille qui aurait mérité d’être plus moderne. Cependant, les finitions sont bonnes, ainsi que les matériaux choisis. Les plastiques de la planche de bord sont mousseux et le volant est gainé de cuir. D’ailleurs, la sellerie est en cuir, ce qui accentue le confort.

L’écran du système d’infodivertissement est positionné en haut de la console centrale. L’infodivertissementjustement est assez simple. Cependant il est compatible avec les smartphones permettant d’accéder à leurs applications directement sur l’écran du véhicule. À l’arrière, les passagers voyageront confortablement. L’espace aux jambes et à la tête y est généreux. Par contre, le plancher du coffre est haut à cause de la roue de secours qui y placée juste en dessous. Du coup, le volume du coffre reste convenable, mais il aurait pu être nettement plus important au vu des dimensions du véhicule. Notre modèle d’essai dispose d’un toit ouvrant.

Pas sportive, mais dynamique

Une fois le moteur démarré, on prend la route à bord du SUV. L’auto n’est pas sportive, mais elle sait se montrer dynamique, notamment quand on bascule la boîte de vitesses en mode séquentiel. Les passages de rapports se font au choix avec le levier de vitesse ou grâce aux palettes au volant. Le moteur monte alors plus dans les tours ce qui permet d’obtenir la totalité de la puissance. On ne sent plus le poids de la voiture.

On est ensuite surpris par les réglages de la suspensions qui prônent davantage la sportivité que le confort. Sans être trop fermes, ce qui assure un minimum de confort, les amortisseurs le sont suffisamment pour limiter au maximum le roulis. La voiture vire donc à plat, ce qui est plutôt rare pour un SUV. Cela permet d’assurer une bonne tenue de route en virage, d’autant plus que le véhicule bénéficie des quatre roues motrices. En contrepartie, les aspérités de la route se font ressentir dans l’habitacle même si cela reste tout de même largement supportable.

Si le freinage est bon, la pédale d’accélérateur manque un peu de sensibilité. Au niveau des assistances à la conduite, le Mitsubishi Eclipse Cross dispose du détecteur d’angles morts, d’une alerte à la collision, d’une caméra de recul et du régulateur de vitesse. Mais l’une des fonctions les plus intéressantes est sans doute la possibilité de régler le mode de transmission intégrale au type de sol emprunté. L’ordinateur de bord ajuste les réglages pour la route normale, les graviers et… la neige. Bon c’est sûr que ce dernier mode ne devrait pas servir beaucoup à Maurice, quoi que lors de fortes pluies, l’adhérence est presque aussi nulle que sur de la neige. Mais on apprécie le mode «graviers» lorsqu’on roule hors des routes carrossées. Dans ces conditions, la voiture est plus souple et l’adhérence nettement meilleure qu’avec un SUV à deux roues motrices.

Le Mitsubishi Eclipse Cross dans sa version 2021 ne révolutionne pas le segment des SUV, mais il s’impose certainement comme l’un des modèles aux looks les plus originaux de la catégorie des SUV compacts. Il n’est mauvais nulle part et saura s’adapter aux attentes de la grande majorité des amateurs de SUV qu’ils soient jeunes célibataires à la recherche d’un véhicule dynamique au look original, ou une famille qui a besoin d’habitabilité et de sécurité dans toutes les conditions.

S’il fallait lui trouver des défauts, on pourrait noter la simplicité de l’instrumentation et de l’infodivertissement. Le Mitsubishi Eclipse Cross est disponible chez Leal & Co à partir de Rs 1,48 million. Notre modèle d’essai est affiché à Rs 1,89 million.

Photos Fabien Dubessay

Fiche Technique :

MOTEUR
Cylindres/type 4 / en ligne
Cylindrée 1 499cc
Puissance 147 cv
Transmission Intégrale
Carburant Essence
Couple 250 Nm
BOITE DE VITESSE
Type Automatique / séquentielle
Nombre de rapports 8
PERFORMANCES
Vitesse maximale 195 km/h
Accélération (0 à 100 km/h) 11,4 s
CONSOMMATION
Consommation intra-urbaine 9,8 l/100 km
Consommation extra-urbaine 6,5 l/100 km
Consommation mixte 7,7 l/100 km
Emissions de CO2 nc
Contenance réservoir 60 l
POIDS/VOLUME
Poids à vide 2 100 kg
ROUES
Jantes 225/55R18
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page