EssaiNews

Essai – Porsche Macan : Le sportif confortable

Porsche propose à Maurice le nouveau Macan, son SUV compact. S’il s’inspire clairement de l’iconique Porsche 911 au niveau du style, Le Défi Moteurs a voulu savoir s’il en garde la sportivité au volant tout en proposant le confort d’un SUV premium.

Prenez une Porsche 911 et dopez-la aux hormones. Vous obtiendrez non pas une sportive encore plus puissante, mais une sportive plus haute et plus longue. Voici en quelque sorte comment pourrait être né le Porsche Macan. Sans surprise, il s’agit d’un SUV. Dans ce cas précis, c’est un SUV compact. Mais il s’inspire du style de la célèbre et iconique 911. Et cela n’est certainement pas pour nous déplaire. Le Centre Porsche de Phœnix a confié le volant du nouveau Macan au Défi Moteurs. Notre objectif, déterminer s’il offre des prestations sportives dignes du logo qu’il porte sur son capot tout en proposant les avantages d’un SUV. Notre terrain de jeu : l’autoroute Terre Rouge/Verdun ainsi que le stade de Côte-d’Or.

Crédit photo : Fabien Dubessay

C’est surtout sur la face avant que le lien avec la Porsche 911 se fait ressentir. Bien entendu, alors qu’une sportive se doit d’être le plus bas possible pour mieux coller à la route, ici, le SUV est bien plus haut. C’est d’ailleurs ce qu’on lui demande. Mais, pour autant, les proportions sont bien respectées et la face avant conserve le charme qu’on connaît sur la 911. On sait tout de suite qu’on a affaire à une Porsche, notamment grâce aux phares arrondis et au dessin de la proue dans son ensemble. Cet avant transpire la sportivité mais avec une certaine sobriété. Le bouclier, par exemple, n’est pas excentrique. Sur les côtés aussi, on ressent tout de suite l’inspiration de la 911 bien qu’on y ait ajouté deux portières et plusieurs centimètres en hauteur. Les lignes sont arrondies avec un toit légèrement fuyant vers l’arrière pour souligner le dynamisme avec un style de coupé. Les jantes de 20 pouces accentuent le style sportif du SUV. L’arrière reprend le bandeau lumineux que l’on retrouve actuellement sur l’ensemble de la gamme Porsche. La poupe se montre sportive mais tout en restant relativement sobre, comme l’avant. On ne peut passer à côté des hanches musclées et des deux larges sorties d’échappement installées de part et d’autre d’un extracteur d’air. Porsche a même supprimé la poignée pour ouvrir le coffre et l’a remplacée par un bouton caché dans la base de l’essuie-glace.

Crédit photo : Fabien Dubessay

Lorsqu’on pénètre à l’intérieur du Porsche Macan, c’est le luxe et le confort qui sautent aux yeux au premier abord. C’est d’autant plus le cas dans notre modèle d’essai qui dispose d’une sellerie en cuir blanc. Les codes Porsche sont respectés avec, par exemple, les trois compteurs sur le tableau de bord, l’horloge sur la planche de bord ainsi que la molette au niveau du volant pour sélectionner les différents modes de conduite.

Le constructeur allemand va même encore plus loin au niveau de la clé de contact. Alors que cette dernière peut rester dans la poche ou dans un sac pour démarrer le moteur, Porsche a voulu conserver la gestuelle de la clé de contact à tourner. Au lieu d’appuyer dessus, il faut tourner un bouton en forme de clé placé derrière le volant. La sellerie est très confortable aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Les finitions sont irréprochables et les matériaux de bonne qualité. On trouve du cuir un peu partout. La luminosité est assurée par un toit ouvrant panoramique.

Crédit photo : Fabien Dubessay

Compact

Le Porsche Macan étant un SUV compact aux lignes de voiture sportive, on s’attendait à être à l’étroit à l’arrière. Il n’en est rien, les passagers bénéficient d’espace aux jambes ainsi qu’à la tête. Seule la place centrale s’avère moins confortable. Le coffre n’a rien à voir avec celui proposé par la 911. Il est suffisamment volumineux pour une famille.

Nous tournons donc le bouton en forme de clé pour démarrer le moteur 2 litres turbo essence à quatre cylindres. Il développe 265 chevaux de puissance et 400 newton-mètre de couple ce qui fait du Porsche Macan un SUV plutôt sportif. Dans la pratique, le véhicule se montre en effet dynamique, mais sans excès. Un peu comme son design.

En mode Sport et Sport Plus, les accélérations sont franches, mais pas fulgurantes. Il faut 6,2 secondes à notre modèle d’essai pour passer de 0 à 100 kilomètres par heure. Le constructeur allemand annonce une vitesse de pointe de 232 kilomètres par heure, à ne pas tenter d’atteindre sur la route bien évidement. Le châssis est suffisamment rigide pour assurer une excellente tenue de route même en virage rapide. La transmission intégrale assure une bonne adhérence. L’électronique ajuste en permanence la répartition de la puissance entre les quatre roues pour une meilleure efficacité. Le véhicule ne prend pas de roulis. La boîte de vitesses automatique à sept rapports est bonne. Elle peut être manipulée en mode séquentiel avec les palettes au volant pour une touche plus sportive. Les performances du SUV sur la route lui permettent de rester digne de la marque de Stuttgart. Pourtant, le Porsche Macan est un véhicule qui sait se montrer confortable, notamment en mode Normal. On apprécie enchaîner les kilomètres à son volant sans pour autant chercher les performances. Ses suspensions sont fermes mais avec suffisamment de souplesse pour le confort. La suspension adaptative est disponible en option pour les amateurs de réglages plus personnalisés. Mais notre modèle d’essai n’en dispose pas. Par contre il dispose de nombreuses autres options qui font grimper la facture de Rs 1,5 million. Il y a par exemple cette peinture « Crayon », dont la teinte se positionne entre le blanc et le gris. Le toit ouvrant ainsi que les jantes de 20 pouces sont également des options parmi tant d’autres. Notons la présence d’une assistance au maintien dans la voie. Mais elle ne corrige pas automatiquement la trajectoire, elle se contente d’avertir le conducteur s’il mord une ligne blanche sans clignotant à travers un voyant lumineux et une alerte sonore.

Le Porsche Macan est le mélange idéal entre la fameuse sportivité de la marque allemande et le confort d’un SUV premium. En sus d’être élégant et bien fini, il sait se montrer confortable et sûr. Le nouveau Porsche Macan va certainement continuer de séduire les automobilistes mauriciens qui sont à la recherche de plaisir de conduite pour des balades le weekend, et de confort pour les trajets du quotidien. Il est difficile de lui trouver des défauts. On pourrait bien reprocher à notre modèle d’essai l’absence d’une suspension adaptative mais elle disponible en option. Justement, le nombre d’options qui font grimper la facture pourrait bien être son principal défaut. Le Porsche Macan est disponible à partir de Rs 5 millions. Notre modèle d’essai est affiché à Rs 6,62 millions.

Fiche Technique :

MOTEUR
Cylindres/type 4 / en ligne
Cylindrée 1 984 cc
Puissance 265 cv
Transmission Intégrale
Carburant Essence
Couple 400 nm
BOITE DE VITESSE
Type Automatique & séquentielle
Nombre de rapports 7
PERFORMANCES
Vitesse maximale 232 km/h
Accélération (0 à 100 km/h) 6,2
CONSOMMATION
Consommation intra-urbaine 11,3 l/100 km
Consommation extra-urbaine 8,2 l/100 km
Consommation mixte 9,3 l/100 km
Emissions de CO2 212 g/km
Contenance réservoir 65 l
POIDS/VOLUME
Poids à vide 1 845 kg
ROUES
Jantes 295/40 R20
Afficher plus

Articles Liés

Ceci peut vous intéresser
Fermer
Bouton retour en haut de la page