EssaiNews

Essai vidéo – Alpine A110 : La renaissance d’un mythe

L’Alpine A110 est peu connue du grand public mauricien. Cependant, les amateurs de sport automobile, notamment des rallyes des années 1960-70, connaissent bien cette auto mythique en Europe. Le Défi Moteurs a pu tester en exclusivité un exemplaire de la nouvelle génération qui est à Maurice dans le cadre du Mauritius Classic Tour.

La cousine de la Renault Megane RS est venue nous rendre visite à Maurice. Un exemplaire de la dernière génération de l’Alpine A110 a passé quelques semaines à Maurice entre les mois de novembre et décembre 2019 pour participer au Mauritius Classic Tour. À son bord, les comédiens français Stéphane de Groodt et Raphaël Personnaz. La berlinette était accompagnée d’une de ses aïeules des années 1960-1970. Mais c’est la dernière génération que Le Défi Moteurs a pu tester en exclusivité avant qu’elle ne reprenne l’avion pour la France.

Bien que moderne, l’Alpine A110 de nouvelle génération reprend les codes de son aînée du même nom. On retrouve donc l’architecture de petit coupé sportif à ras du sol. Même le bleu de notre modèle d’essai rappelle celle de la voiture qui a remporté le rallye de Monte-Carlo en 1971. Les nervures du capot et la formes des phares sont aussi largement inspirées de la version originale. On retrouve même les phares d’appoint au centre de la face avant.

Dans la nouvelle génération, ils sont davantage intégrés dans la carrosserie. Le bouclier avant est sportif. Sur les côtés, on retrouve les codes des coupés avec cette ligne de toit plongeante. Le cockpit est positionné au centre. Les jantes de 18 pouces de notre modèle accentuent la sportivité de la voiture. Elles laissent apparaître les larges disques de freins et les étriers bleus. Les custodes placées derrière les portières sont positionnées de façons à créer des entrées d’air latérales. Ces dernières servent à alimenter en air le moteur placé en position centrale arrière juste sous la lunette et derrière les sièges. Malheureusement, nous ne pourrons pas voir ce bloc car il faut aller en atelier pour y accéder. A l’arrière, pas d’aileron. C’est une sportivité sobre qui ressort. On apprécie le dessin des feux à LED ainsi que le diffuseur d’air. Au centre de ce dernier trône, la large sortie d’échappement qui laisse présager une jolie musique une fois le moteur en marche.

Sportif et compact

L’intérieur est à l’image de la voiture dans son ensemble : sportif et compact. La première chose qui saute aux yeux en ouvrant les portières ce sont ces deux sièges baquets. L’instrumentation est numérique et son affichage change selon le mode de conduite choisi : Normal, Sport ou Track. Un écran tactile trône sur le tableau de bord. Il permet de naviguer facilement dans les menus. L’écran est souligné par des boutons de style touches de piano. La console centrale flottante est particulièrement travaillée. L’espace libérée dessous permet de placer quelques objets. C’est bien utile car l’Alpine A110 ne dispose pas de boite à gants. Il faudra se contenter des deux coffres, l’un particulièrement petit à l’arrière, l’autre un peu plus grand mais peu profond à l’avant sous le capot. Les matériaux de l’habitacle sont nobles avec notamment du cuir et de l’alcantara. L’Alpine A110 est une stricte deux places, le seul passager à l’arrière est le moteur.

La marque Alpine appartenant au groupe Renault, la berlinette dispose du même moteur que la Megane RS. Ce bloc d’1,8 litre à quatre cylindres développe 252 chevaux et 320 Newton-mètre (Nm) de couple. Il est placé en position centrale arrière pour une meilleure répartition des masses. Alpine annonce que 44 % des 1 098 kilogrammes sont sur le train avant et 56 % sur le train arrière. Quant au centre de gravité, il se trouve au niveau des hanches du conducteur. Tout cela assure un bon équilibre de l’auto sur la route. C’est ce qu’on constate dès les premiers tours de roues. A faible allure en mode normal, la voiture se montre confortable. L’Alpine A110 peut être facilement utilisée pour aller au bureau en semaine, mais pas comme voiture familiale vu le manque de place et de rangement. Mais avec son palmarès en rallye, c’est bien entendu en mode Sport voire Track que la berlinette se montre la plus à son avantage. Les changements de mode se font via un bouton placé au centre du volant. Pour tester la voiture en conduite sportive en toute sécurité, nous prenons la direction d’une route fermée à Pailles. En mode Sport, le moteur chante comme on s’y attendait. A chaque fois qu’on relève le pied de l’accélérateur, le pot d’échappement nous offre des pétarades. Les virages se prennent avec facilité et précision. Le train avant est efficace. L’auto est collée à la route et surtout elle vire complètement à plat. Avec les roues motrices à l’arrière, l’auto peut se montrer joueuse, mais reste sûre grâce à son bon équilibre. La boîte de vitesses automatique à sept rapports et à double embrayage se montre réactive. Les puristes préféreront une boîte de vitesses manuelle, cependant, il est possible de passer les rapports avec les palettes au volant. Notons que notre modèle d’essai est la version de base appelée Pure. La version Légende dispose d’une finition plus haut de gamme alors que la version S a le même moteur mais gonflé à 292 chevaux.

L’Alpine A110 renoue avec la sportivité de la première génération. L’auto est efficace est agréable à conduire. Elle sait se montrer civilisée quand il le faut mais aussi joueuse. S’il fallait lui trouver des défauts, on soulignera son manque de rangements, mais c’est commun dans la catégorie. Son plus gros défaut, du point de vue local, est son absence sur le marché mauricien. Le constructeur français ne prévoit pas de vendre des Alpine à Maurice pour le moment.

Fiche technique :

MOTEUR
Cylindres/type 4 / en ligne
Cylindrée 1 798cc
Puissance 252 ch
Transmission Arrière
Carburant Essence
Couple 320 Nm
BOITE DE VITESSE
Type Automatique / séquentielle
Nombre de rapports 7
PERFORMANCES
Vitesse maximale 250 km/h
Accélération (0 à 100 km/h) 4,5 s
CONSOMMATION
Consommation intra-urbaine 8,7 l/100 km
Consommation extra-urbaine 5,1 l/100 km
Consommation mixte 6,4 l/100 km
Emissions de CO2 144 g/km
Contenance réservoir 45 l
POIDS/VOLUME
Poids à vide 1 103 kg
ROUES
Jantes 205/40ZR18 & 235/40ZR18
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page