Your performance partner
News

Europe : Les aides à la conduite passent au crash test

Le programme européen d’évaluation des nouveaux modèles de voiture (Euro NCAP) a pour la première fois soumis à ses crash tests une dizaine de modèle équipés de systèmes d’aide à la conduite, selon un protocole bien particulier concernant les systèmes d’aide à la conduite les plus modernes.

Les 10 modèles testés sont l’Audi A6, la BMW Série 5, le DS 7 Crossback, la Ford Focus, le Hyundai Nexo, la Mercedes-Benz Classe C, la Nissan Leaf, la Tesla Model S, la Toyota Corolla et la Volvo V60. Les systèmes étudiés aident notamment le conducteur à maintenir une vitesse constante, à garder une distance de sécurité par rapport à la voiture qui le précède et à maintenir le véhicule au centre de la voie en combinant le régulateur de vitesse adaptatif au système de centrage de voie.

Il ressort de ces premiers tests plusieurs choses. D’abord, aucune voiture sur le marché ne propose aujourd’hui une automatisation complète de la conduite. Si certaines voitures actuellement sur le marché peuvent fournir une assistance au conducteur, il ne faut néanmoins pas confondre cela avec de la conduite automatisée. Dans tous les cas, le conducteur doit rester en toutes circonstances vigilant et reste entièrement responsable de la conduite. Correctement utilisées, ces nouvelles technologies peuvent aider le conducteur à maintenir une distance de sécurité, à maintenir la vitesse et à rester dans la voie. Surtout, ces systèmes ne doivent pas être considérés comme une alternative à la conduite contrôlée, le conducteur devant toujours avoir la main sur son véhicule.

Pour l’instant, Euro NCAP se contente de mesurer l’efficacité des différents systèmes embarqués, mais ne les intègre pas encore dans leur système de notation, estimant être encore dans une étape d’apprentissage de leur conception et de leurs avantages attendus en termes de sécurité.

Show More

Articles Liés

Close