03.07.2020 Shell
NewsSport Auto

F1 : Les pilotes Renault, Ocon et Ricciardo, ont “hâte” de reprendre

Les pilotes de l’écurie française de Formule 1 Renault, Esteban Ocon et Daniel Ricciardo, ont exprimé leur “hâte” de reprendre la course vendredi, à une semaine des essais libres du premier Grand Prix de la saison en Autriche.

“L’attente a été trop longue !”, a confirmé lors d’une conférence de presse virtuelle Ocon, qui a dû se contenter d’une place de pilote de réserve chez Mercedes l’an dernier. “L’année passée était vraiment difficile. Celle-ci était différente parce que (…) j’avais un beau défi devant moi, avec une grande équipe et une voiture compétitive, et j’ai hâte de reprendre, c’est sûr.”

La saison, qui aurait dû débuter mi-mars en Australie mais a été mise au point mort par la pandémie de coronavirus, s’ouvrira du 3 au 5 juillet sur le Red Bull Ring de Spielberg, à huis clos, avec des effectifs réduits sur le paddock et suivant un protocole sanitaire que l’écurie a expérimenté lors d’essais mi-juin sur le circuit autrichien.

“Après avoir passé si longtemps à faire des courses virtuelles, reprendre la piste était incroyable”, s’est remémoré le Français, qui “n’a pas eu besoin de trop de temps pour se remettre dans le rythme”. “Je ne suis senti bien, vif, rapide, a assuré le pilote de 23 ans, “définitivement prêt à reprendre”.

Son équipier, lui, a apprécié de ne pas voyager et de conserver la même routine pendant les semaines de confinement qu’il a passées dans son pays d’origine, l’Australie.

“Cette pause forcée a été une chance non seulement de récupérer mais aussi d’améliorer réellement sa condition physique”, a expliqué Ricciardo. “Le point négatif, c’est bien sûr de ne pas pouvoir piloter et courir, mais le fait d’en être éloigné m’a rappelé à quel point j’en ai envie et combien cela me manque.”

“Bizarrement, même les autres pilotes me manquent”, s’est amusé l’Australien, qui aura 31 ans mercredi. “Bien sûr, j’ai hâte de me retrouver face à eux et de me battre, mais j’ai hâte surtout de revoir tout ce qui nous a tellement manqué.”

En Autriche, le châssis des Renault bénéficiera d’une série d’évolutions par rapport à ce qui était prévu en Australie et ce qui a été vu lors des essais hivernaux fin février, ont également indiqué les pilotes et leur patron Cyril Abiteboul.

Un second GP est prévu à Spielberg le 12 juillet, avant la Hongrie le 19 juillet, la Grande-Bretagne les 2 et 9 août, l’Espagne le 16 août, la Belgique le 30 août et l’Italie le 6 septembre.

La suite de la saison, pas encore annoncée, doit en principe emmener écuries et pilotes en Asie et aux Amériques, avant de terminer au Moyen-Orient mi-décembre.

01.07.2020 DEFI MOTEURS MAGAZINE
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer