NewsSport Auto

F1 : Williams victime d’un piratage pour le lancement d’une monoplace relookée

L’écurie de Formule 1 Williams, qui devait dévoiler sa monoplace relookée pour 2021 via une application de réalité augmentée vendredi, a changé ses plans en présentant la voiture en images après avoir été victime d’un piratage.

La F1, “inspirée des Williams conquérantes des années 1980 et 1990”, arbore désormais plus de bleu que de blanc et des notes jaunes.

Cette monoplace –la première lancée sans un membre de la famille Williams à la tête de l’écurie britannique– est “une évolution (de la FW43 de 2020) sur le plan technique à cause des dispositions du règlement (qui gèle en grande partie les développements cette saison par mesure d’économie face à la crise du coronavirus), d’où le nom de FW43B plutôt que FW44”.

En difficulté sportivement (10e et dernière du classement des constructeurs depuis 2018) et financièrement, Williams a été rachetée courant 2020 par le fonds d’investissement américain Dorilton Capital, perdant son statut d’écurie familiale, vestige d’un autre temps.

“Il y a une certaine excitation et beaucoup d’optimisme autour de ces nouveaux propriétaires”, a assuré le pilote britannique George Russell (23 ans) lors d’une conférence de presse virtuelle. Lui et son équipier canadien Nicholas Latifi (25 ans) estiment que “réduire l’écart avec le milieu de tableau” serait un succès cette saison.

Leur nouveau PDG Jost Capito, nommé pour ramener Williams à la victoire à moyen terme, voit aussi 2021 “comme une année de transition au cours de laquelle le but sera de réduire l’écart autant que possible”.

Ceci dit, tempère-t-il, “nos ressources sont clairement orientées vers 2022 et le nouveau règlement” censé réduire les écarts de performance entre les écuries. “C’est là que nous voyons une occasion de faire un premier pas significatif en termes de compétitivité, pour construire sur cette base.”

Williams avait initialement misé sur une manière originale de lancer sa saison, avec cette application qui aurait dû permettre aux fans, tenus éloignés des circuits depuis l’an dernier par le Covid-19, de “projeter un modèle 3D grandeur nature de la FW43B dans leur maison”. Mais les pirates ont empêché cette présentation.

L’écurie a été fondée en 1975 par Sir Frank Williams, qui l’a dirigée jusqu’en 2013, avant de passer la main à sa fille Claire jusqu’à 2020. Elle a été sept fois championne du monde des pilotes, grâce notamment à Nigel Mansell, Nelson Piquet, Alain Prost, Jacques Villeneuve et Damon Hill, et neuf fois championne du monde des constructeurs entre 1980 et 1997.

Seule Ferrari doit encore dévoiler des images de sa concurrente pour 2021 mercredi, avant les essais d’avant saison du 12 au 14 mars à Bahreïn.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page