Your performance partner
NewsSport Auto

Formule E : Qui est Pascal Wehrlein, le pilote mauricien de Mahindra Racing ?

L’annonce a été faite cette semaine, le pilote germano-mauricien Pascal Wehrlein intègre l’écurie de Formule E, Mahindra Racing, pour la saison 2018 – 2019. Retour sur le parcours de ce jeune pilote né d’un père allemand et d’une mère mauricienne.

Pascal Wehrlein a donc choisi de passer à l’électrique. Le pilote germano-mauricien débutera en Formule E pour la saison 2018-2019 au sein de l’écurie indienne Mahindra Racing. L’annonce a été faite ce mardi 16 octobre 2018 par Mahindra Racing à travers un communiqué. Pascal Wehrlein fera équipe avec l’expérimenté pilote belge de Formule E, Jérôme d’Ambrosio. Pressenti pour intégrer l’écurie italienne de Formule 1 Toro Rosso, c’est donc dans le jeune championnat de monoplaces électriques que nous retrouverons le pilote qui fête ses 24 ans le 18 octobre 2018.

« Je suis très heureux de rejoindre Mahindra Racing. J’ai rencontré Dilbagh Gill (NDLR : équipe principale de Mahindra Racing) pour la première fois cet été et j’ai rencontré l’équipe pour la première fois lors d’un test. C’est une petite équipe, mais avec des ambitions très élevées et j’ai les mêmes ambitions. Je veux obtenir les meilleurs résultats possible et j’ai le sentiment que cette équipe est l’environnement idéal pour moi. J’attends la saison avec impatience et je ferai de mon mieux », commente Pascal Wehrlein sur le compte Facebook de Mahindra Racing.

Pascal Wehrlein est né en 1994 en Allemagne d’un père allemand et d’une mère mauricienne. Le pilote s’est montré particulièrement précoce. En 2011, il remporte le championnat ADAC Formula Masters. Il devient également meilleur débutant du championnat européen de Formule 3, ainsi que vice-champion de la Formula 3 Euro Series.

Il intègre le giron de Mercedes et sa carrière est managée par Toto Wolff. Ce dernier n’est autre que le directeur de l’écurie de Formule 1 Mercedes-AMG. En 2014 le Germano-Mauricien est alors troisième pilote de l’équipe de Formule 1. Un an plus tard, il devient champion de DTM, le prestigieux championnat allemand de voitures de tourisme. Grâce à Mercedes, il intègre alors en tant que titulaire la catégorie reine du sport auto en 2016. En effet, il pilote en Formule 1 dans la modeste écurie Manor. L’année suivante, il bénéficie d’un volant dans l’équipe suisse Sauber.

Cependant, en 2018, il repart en DTM, ayant été écarté de chez Sauber en faveur du Monégasque Charles Leclerc. Quand on voit la bonne saison de ce dernier et sa récente signature chez Ferrari pour la saison 2019, on ne peut que regretter que Pascal Wehrlein n’ait pas gardé ce volant. Cette année, le pilote germano-mauricien vient d’être titré champion par équipe en DTM. Il termine à la huitième place au classement des pilotes.

La saison 2018 – 2019 de Formule E s’annonce plus palpitante que les précédentes éditions, car les voitures de seconde génération prendront du service. Grâce à des batteries plus puissantes, les pilotes n’auront plus besoin de passer au stand à la mi-course pour changer de voitures. Rendez-vous le 15 décembre prochain en Arabie Saoudite pour la première course de la saison.

Show More

Articles Liés

Close