Essai

Honda Civic : manga style

Your performance partner

Les Japonais aiment les mangas et leurs autos doivent le rappeler. C’est du moins ce qu’on se dit quand on découvre la Honda Civic. Le fabricant n’a pas fait dans la sobriété en dessinant cette dernière version. On aime ou on n’aime pas. Au Défi Moteurs, son look plaît.

Notre modèle d’essai est la Honda Civic 1,6 litre en finition Executive. Dans sa version berline (sedan), l’auto est la dixième évolution de ce modèle. Autant dire que le constructeur japonais a eu le temps de perfectionner cette voiture. La première impression qui se dégage lorsqu’on pose les yeux sur la nouvelle Honda Civic, c’est qu’elle a grandi de 13 centimètres pour afficher 4,50 mètres de longueur. Alors qu’il s’agit d’une berline compacte, elle se rapproche de plus en plus d’une grande berline familiale. Grâce à cette croissance, les passagers arrière bénéficient de larges places avec de l’espace aux jambes et à la tête.

Ensuite, on se rend compte que le design a beaucoup évolué. A l’image de sa version avec hayon (hatchback), la Honda Civic berline gagne en dynamisme avec des lignes plus étirées et davantage de détails rappelant la culture manga japonaise. On est loin de la sobriété européenne. On aime ou on n’aime pas, mais on ne reste pas indifférent. Son look nous plaît.

La Honda Civic est équipée d’une caméra placée derrière le rétroviseur central. Elle lit les lignes blanches et informe l’ordinateur central si l’auto quitte sa voie.

La face avant reprend les traits de la version avec hayon qui, rappelons-le, est engagée en course dans le championnat du monde des autos de tourisme (WTCC). On comprend alors mieux d’où lui vient cet aspect sportif. L’arrière est marqué par ces larges feux en forme de C et par le dessin musclé du bouclier. Sur les côtés, la hauteur de la ligne de caisse et les arêtes étirées entre les ailes avant et arrière donnent un aspect de robustesse et de sécurité à toute épreuve.

Il n’y a pas qu’au niveau de la taille que la Honda Civic se rapproche du segment supérieur, c’est également le cas en termes d’équipements et de finitions. A l’extérieur d’abord, les feux passent aux LED. Au cœur de l’habitacle, là encore la montée en gamme se fait ressentir. Il y a d’abord ces confortables sièges en cuir tout comme le volant. Leur réglage reste cependant manuel. Il y a ensuite les équipements embarqués. Ce qui ressort, c’est par exemple l’affichage numérique du tableau de bord. Un écran placé derrière le volant remplace les traditionnels compteurs à aiguilles. Un compte-tours numérique y est affiché et le compteur de vitesse s’affiche au centre en chiffres.

Honda Civic

Honda Civic

Honda Civic

Honda Civic

Honda Civic

    Puis, il y a cet écran tactile au cœur de la console centrale. Il affiche le multimédia ainsi que le navigateur GPS. D’ailleurs, les routes mauriciennes sont disponibles dans ce système, c’est assez rare parmi les voitures vendues localement pour être signalé. Cet écran affiche également l’image de la caméra de recul dès que la marche arrière est enclenchée. Plus étonnant, l’écran affiche l’image d’une caméra positionnée dans le rétroviseur extérieur gauche lorsque le clignotant gauche est enclenché. Pratique pour s’assurer de l’absence d’un autre usager de la route dans l’angle mort lors d’une manœuvre. Ce dispositif est absent du côté droit dont l’angle mort est plus facile à vérifier pour le conducteur.

    La Honda Civic nouvelle génération nous plaît par son design affirmé et la technologie embarquée digne de la catégorie supérieure.

    Au niveau des équipements liés à la sécurité, la Honda Civic est équipée d’une caméra placée derrière le rétroviseur central. Elle lit les lignes blanches et informe l’ordinateur central si l’auto quitte sa voie. L’auto retourne alors toute seule sur sa voie sans l’intervention du conducteur. Ce système détecte également si la voiture qui précède ralentit. Ainsi, l’ordinateur de bord actionne automatiquement le frein. Avec ces aides à la conduite, on s’approche progressivement de la conduite automatique. Dommage qu’à Maurice ce système soit limité par la qualité des lignes blanches sur les routes, et plus encore par leur absence récurrente.

    Comme il est maintenant de coutume, le démarrage se fait avec la clé dans la poche, voire dans le sac. L’ouverture du coffre se fait depuis l’habitacle ou via un bouton sur la clé. Il n’y a pas de poignée sur la malle. Il existe une sécurité pour éviter d’enfermer la clé dans le coffre. En effet, si l’utilisateur quitte sa clé dans la malle, celle-ci se rouvre automatiquement car l’auto la détecte. Bien pratique si on oublie la clé dans un sac qui est lui-même glissé dans le coffre.

    Au niveau de la conduite, la Honda Civic se veut une voiture confortable est sûre. Notre modèle d’essai est équipé d’une boîte de vitesse automatique à sept rapports. Il est possible de passer les vitesses en mode séquentiel grâce à des palettes au volant à l’image des voitures de course. Justement, la Honda Civic peut passer en mode Sport ainsi qu’en mode Économie. Sans être un foudre de guerre, elle a des accélérations franches et est stable dans les virages.

    En conclusion, la Honda Civic nouvelle génération nous plaît par son design affirmé et la technologie embarquée digne de la catégorie supérieure. Son confort et sa conduite sont également de haute qualité grâce à l’expérience de Honda en compétition. Ce véhicule devrait rencontrer un franc succès à Maurice. L’auto est disponible chez EAL Man Hin en version 1,6 litre Executive à Rs 1,48 million ; 1,5 litre turbo Sport à Rs 1,67 million ; et 1,5 litre turbo Executive à Rs 1,76 million.

    Show More

    Articles Liés

    Close