NewsSport Auto

IndyCar : Palou s’impose à Portland et reprend la tête du championnat

L’Espagnol Alex Palou s’est remis d’un premier tour chaotique pour remporter le Grand Prix de Portland dimanche, une victoire qui lui permet de reprendre la tête du championnat IndyCar à deux courses de la fin de la saison.

Le pilote de 24 ans de l’équipe Chip Ganassi, parti en pole position sur le Portland International Raceway, s’est retrouvé pris dans une pagaille générale au premier virage du premier tour quand Felix Rosenqvist (Arrow McLaren) a semblé heurter l’arrière du Néo-Zélandais Scott Dixon avant de sortir de piste.

Dixon et Palou (Chip Ganassi) ainsi qu’Alexander Rossi (Andretti) ont alors coupé le virage pour éviter de percuter les voitures qui arrivaient derrière eux et un nouveau départ a été donné avec le Mexicain Pato O’Ward en tête.

“J’ai besoin de voir ce qui s’est passé au premier virage” a déclaré Palou. “Je ne sais pas à quoi pensait l’IndyCar; tu évites un accident et ils te mettent à l’arrière.”

“Quoi qu’il en soit, on est restés concentrés. On savait que la course était longue, et je n’arrive pas à y croire: on l’a fait!”

“Tellement fier”, a ajouté Palou, qui avait commencé la journée avec neuf points de retard sur la tête du classement général et qui se retrouve désormais avec une avance de 25 points.

L’Espagnol, 16e après cinq tours, a méthodiquement remonté le peloton grâce à une conduite précise et une stratégie de ravitaillement intelligente, pour finalement battre Rossi de 1,2895 seconde.

Dixon, champion en titre, a pris la troisième place et conserve des espoirs de septième titre, qui serait un record, avant le Grand Prix de Monterey le 19 septembre.

Le Britannique Jack Harvey a terminé quatrième juste devant Josef Newgarden (Penske) , toujours en course pour le titre.

Côté français, Sébastien Bourdais (AJ Foyt Enterprises) a terminé 18e, devant Simon Pagenaud (Team Penske), 21e, et Romain Grosjean (Dale Coyne Racing), 22e.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page