EssaiNews

Kia Cerato : Un restylage agressif

La Kia Cerato a été restylée et, dans sa version GT Line, cela saute aux yeux. La berline compacte arbore un look agressif et sportif. Reste à savoir si cela est au détriment du confort.

L’époque où les voitures de la marque Kia étaient sans personnalité est révolue. Aujourd’hui, le constructeur coréen n’hésite pas à prendre des risques stylistiques en concevant ses modèles. Il suffit de se pencher sur la version restylée de la Kia Cerato pour s’en rendre compte. Ce modèle est disponible depuis peu sur le marché mauricien. La voiture affirme sa personnalité et joue clairement la carte de la séduction avec une ligne résolument sportive. C’est du moins le cas dans cette version GT Line. Le Défi Moteurs a pris le volant pour un essai à Pailles.

C’est surtout à l’avant que l’agressivité et la sportivité sont de mise. Des touches de rouge dans la calandre et sur le bouclier rappellent les voitures GTI européennes. Elles soulignent donc le côté sportif de la voiture. La signature lumineuse, le dessin du bouclier, les contours des entrées d’air ainsi que les arrêtes accentuent, pour leur part, l’aspect agressif de la Kia Cerato. Notons que la berline compacte coréenne arbore le nouveau logo entre la calandre et le capot. Le style plus moderne du logo colle parfaitement au design de l’auto. De profil, la Kia Cerato passe pour une berline tricorps traditionnelle. La ligne de toit légèrement plongeante et les jantes multibranches de 17 pouces sont les quelques touches de dynamisme des flancs. La sportivité est marquée à l’arrière par le mince béquet sur le coffre, la ligne lumineuse qui relie les deux feux mais surtout par les galbes du bouclier. Le bas de ce dernier reprend le style de la calandre en nez de tigre.

Crédit photo : Fabien Dubessay

Entre confort et sportivité

L’habitacle de cette nouvelle Kia Cerato dans cette finition GT Line est un bon compromis entre confort et sportivité. Les siège par exemple sont en cuir. Ils arborent fièrement le logo GT Line. Le tableau de bord est quant à lui plus classique et sobre, si ce n’est au niveau de l’écran tactile de huit pouces apposé sur la console centrale. Les compteurs sont également classiques. Par contre le volant est élégant. Non seulement il est gainé de cuir, mais surtout sa base plate donne un air de sportivité à l’habitacle. Les matériaux sont de bonne facture et les finitions sont bonnes.

Crédit photo : Fabien Dubessay

À l’arrière, l’espace aux jambes et à la tête est important. Les passagers ne se sentiront pas à l’étroit. La banquettes est également confortable, sauf à la place centrale qui est plus étroite. Mais cela n’a rien de rédhibitoire est c’est conforme à ce qu’on peut retrouver dans les autres modèle de la catégorie. Le coffre est lui aussi suffisamment spacieux pour une berline compacte. Une famille aura largement de quoi y placer les courses du mois ou des bagages pour partir en week-end à la mer par exemple.

Crédit photo : Fabien Dubessay

Notre modèle d’essai dispose d’équipements qu’on peut attendre dans ce niveau de finition. On trouve, par exemple, le toit ouvrant, le régulateur de vitesse, la technologie Apple CarPlay pour connecter un iPhone au système d’info-divertissement, la climatisation bizone, la caméra de recul les capteurs d’obstacles, le démarrage sans clé, et l’assistance au démarrage en côte pour ne citer que quelques-uns.

Il est temps de démarrer le moteur essence de 1,6 litres. Ce bloc développe 126 chevaux de puissance. Il propose également 154,6 newtons-mètres de couple. Le moteur se montre linéaire. Malgré un design plutôt dynamique, la Kia Cerato a plutôt un comportement de voiture familiale. Les accélérations sont progressives. Il faut monter dans les tours pour obtenir le plein potentiel du moteur. En effet, le couple maximum est atteint à 4.850 tours par minute, alors que la puissance maximale arrive à 6.300 tours par minute. Ce ne sont pas des régimes moteur qu’on atteint lorsqu’on conduit de manière classique. Cependant, si on veut de la sportivité, la boîte de vitesses automatique à six rapports peut être passée en mode Sport. Les rapports montent plus haut avant chaque passage de vitesse. La boîte peut également être pilotée en mode séquentiel à travers le levier de vitesses, ou grâce à des palettes au volant. Malheureusement, en mode séquentiel la boîte de vitesses se montre un peu lente. Il y a un temps de latence entre le moment où le conducteur appuie sur la palette ou active le levier de vitesses, et celui où le rapport est pleinement engagé. Un mode Eco, en sus du mode Normal, est également disponible au niveau de la boîte de vitesses afin de limiter la consommation, et donc les performances. Le mode Normal sera choisi pour un meilleur compromis. Le châssis sait se montrer dynamique. En virage, l’auto vire à plat sans roulis et la tenue de route est bonne. Le train avant est précis. Le freinage est correct.

Sportivité

La Kia Cerato dans cette version restylée marque par son design affirmé résolument tourné vers la sportivité. Le châssis est efficace. Dommage que le moteur soit plus sage et tourné vers le confort. Mais sur l’aspect du confort, la berline compacte ne déçoit pas, spécialement dans la finition GT Line de notre modèle d’essai. La Kia Cerato saura convaincre les conducteurs pragmatiques qui souhaitent tout de même sortir du lot avec un design moderne et dynamique.

La Kia Cerato est disponible chez United Motors Ltd (UML) à partir de Rs 1,099 million. Notre modèle d’essai est affiché à Rs 1,419 million. Notons que la voiture est également disponible en version à cinq portes avec hayon.

Afficher plus

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/srv01adm/public_html/defimoteurs_10072021/wp-content/plugins/wppas/classes/Pro_Ads_Shortcodes.php on line 433

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page