NewsSport Auto

Le Russe Nikita Mazepin, pilote “payant”, promu en F1 chez Haas en 2021

Le pilote de Formule 2 et fils de milliardaire russe Nikita Mazepin, 21 ans, courra en Formule 1 la saison prochaine pour l’écurie Haas, “avec un contrat de plusieurs années”, a annoncé l’équipe américaine dans un communiqué mardi.

Fils de l’homme d’affaires Dmitry Mazepin, propriétaire du fabricant russe d’engrais minéraux Uralchem, Nikita apportera des capitaux à une équipe qui en manque, pénalisée par ses mauvais résultats sportifs, synonymes de primes réduites, et par la perte de revenus liée à la pandémie de nouveau coronavirus.

Un accord de sponsoring pourrait même être envisagé, a souligné le team principal de Haas Guenther Steiner, lors d’une conférence de presse en ligne mardi. “Quand vous démarrez un business, vous investissez et, à un certain point, il faut qu’il devienne rentable”, a expliqué celui qui est impliqué dans le projet Haas depuis sa genèse en 2014 et son arrivée en F1 en 2016.

“Il y a beaucoup de très bons pilotes qui sont arrivés en F1 avec des sponsors”, a-t-il poursuivi, citant le Mexicain Sergio Pérez (soutenu par le milliardaire Carlos Slim) ou encore le Canadien Lance Stroll (dont le père est propriétaire de son écurie Racing Point).

“S’ils sont bons en F2 et apportent un sponsor, pourquoi dire non ?”, interroge Steiner, qui a admis la semaine dernière que son équipe avait failli ne pas “survivre” à 2020.

Il n’est pas envisagé, par contre, que Dmitry Mazepin prenne des parts dans l’écurie.

Avec Mick Schumacher pour équipier ?

“Je pense être prêt pour la F1 et je veux le montrer à l’équipe en premier lieu”, a réagi son futur pilote lors d’un point presse virtuel mardi.

Mazepin, passé du karting à la monoplace fin 2014, a été vice-champion de GP3 (l’ancêtre du championnat de F3) en 2018, avant d’être promu en F2 en 2019.

A une manche de la fin de saison, ce week-end à Bahreïn, il est 3e au classement des pilotes à 29 points du 2e et 43 du 1er, avec deux victoires et quatre podiums supplémentaires à son crédit.

Ses performances cette saison devraient en toute logique lui permettre d’obtenir la Super Licence autorisant à piloter en F1, qu’il ne détient pas encore.

Le leader du classement de la F2, Mick Schumacher, le fils de Michael, est pressenti pour être son équipier l’an prochain, mais aucune annonce n’a été faite concernant le pilote allemand, âgé de 21 ans également et soutenu par Ferrari, le motoriste de Haas.

Mazepin, né le 2 mars 1999 à Moscou, a pu tester une F1 avec Mercedes en mai 2019 et avant cela avec Force India (devenue Racing Point) en 2016, 2017 et 2018.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page