Your performance partner
News

Le seul circuit de Maurice fermé jusqu’en août 2019

Alors qu’un circuit permettrait de diminuer les rallyes illégaux, le parking du stade Anjalay Coopen, à Belle-Vue, où se tiennent des compétitions légales, sera fermé du 17 septembre jusqu’en août 2019.

Les courses de rues, appelées rallyes illégaux à Maurice, ne sont pas près de cesser dans le pays. En effet, de nombreux observateurs, dont le ministre des Infrastructures publiques et du Transport, Nando Bodha, s’accordent à dire qu’avoir un circuit à Maurice permettrait d’atténuer le problème.

Or, à Maurice, en attendant une piste digne de ce nom, la grande majorité des compétitions de sports mécaniques se déroulent sur le parking du stade Anjalay Coopen à Belle Vue-Harel. Malheureusement, cette infrastructure sera indisponible dès le lundi 17 septembre 2018 et ce jusqu’en août 2019 suite aux travaux de rénovation du stade qui accueillera les Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) en juillet 2019.

Contactés par le Défi Moteurs, les organisateurs de sports mécaniques demandent aux autorités et à l’entreprise qui procédera aux travaux de les laisser tenir leurs compétitions sur le parking. « La dernière course du Championnat Challenge Monobike a été avancée, car le circuit du stade Anjalay Coopen va être indisponible. Le ministère des Sports et le Mauritius Sports Council (MSC) (NDLR : qui gère le stade et son parking) nous ont indiqué que l’infrastructure va être utilisée pour les JIOI 2019 à Maurice », se désole le président de la B1 Racing team, Fawiz Alladutt.

« Laissez-nous utiliser au moins le parking ou alors proposez une alternative aux passionnés de sport mécanique. Notre dernier recours sera une manifestation. On a payé pour utiliser le circuit encore trois fois dans l’année, mais on nous informe que l’entreprise de travaux a demandé que le circuit soit fermé », lance Reshad Khoratty, président du Motoclub Racing Team.

Sanjeev Hurday, président du Motor Racing Club (MRC), tient le même discours. « Le MRC a déjà payé jusqu’à la fin de l’année pour réserver le circuit. Avec 80 autos participantes, il est difficile de trouver une alternative pour la tenue de la dernière épreuve de slalom. On essaie d’avoir une rencontre avec les représentants de l’entreprise de travaux. Nous leur demandons l’accès au parking pour cette dernière épreuve prévue le 20 octobre. Nous sommes en contact avec les dirigeants du parking des docks au Caudan, mais le coût est bien plus élevé », soutient-il.

Contacté par le Défi Moteurs, Zameer Janoo, Managing Secretary du MSC, explique que l’entreprise de travaux occupera le parking pour assurer le bon déroulement des rénovations. « Des camions feront des va-et-vient sur le parking où se trouve le circuit. Nous avons tenté d’obtenir un accord avec l’entreprise, mais les travaux auront également lieu durant le week-end. Le ministère a donc décidé de fermer le circuit. Il y a trois mois de cela, nous avions informé les organisateurs que les travaux pourraient nécessiter la fermeture du circuit. Ceux qui ont payé pour réserver la piste sont en train d’être remboursés. Nous avons cherché une alternative, mais il n’y en a pas au niveau du secteur public. Les organisateurs peuvent aller sur des parkings privés », répond Zameer Janoo.

Crédit photo : AR Jeff Photography

Show More

Articles Liés

Close