200819 BAMYRIS
News

Les caméras du projet Safe City traqueront les excès de vitesse

La confirmation a été donnée par le ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha qui répondait à une question sur les accidents de la route à l’Assemblée nationale le mardi 30 juillet 2019. Il a confirmé que le projet Safe City inclura les délits liés aux excès de vitesse. D’ailleurs, plusieurs sessions de travail ont eu lieu dans cette optique. Avec ses 4 000 caméras de surveillance sur 2 000 sites et 300 caméras intelligentes sur 75 sites, les automobilistes devront faire très attention et respecter les limitations de vitesse.

Selon nos sources, avec l’entrée en vigueur du projet Safe City, les anciennes Speed Cameras, qui comportaient quelques lacunes, seront vouées à disparaître. En effet, les spécifications de ces caméras sont devenues obsolètes au fil du temps. Les images étaient de mauvaise qualité et permettaient à certains propriétaires de motos de s’en tirer, car la caméra ne pouvait pas lire les plaques d’immatriculation.

En 2016, le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, avait révélé que les Speed Cameras connaissaient de multiples défaillances, comme le calibrage ou le positionnement. 50 % des cas n’aboutissaient pas à des contraventions. Le rapport 2018 de l’Audit, soumis en mars de cette année, avait également évoqué ces défaillances.

Afficher plus

Articles Liés

Ceci peut vous intéresser

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer