200819 BAMYRIS
News

Les « learners » pourront prendre l’autoroute

Les apprentis conducteurs (learners) de voitures peuvent désormais apprendre à conduire sur les autoroutes mauriciennes. L’amendement à la loi en ce sens est entré en vigueur le 1er mars dernier. De plus, les autres routes qui leur étaient jusque-là interdites leur sont ouvertes. Cependant, afin de gêner le moins possible les autres usagers de la route, les autoroutes ainsi que certaines rues de Port Louis et Curepipe sont ouvertes aux apprentis conducteurs uniquement de 10h à 15h ou de 10h à 13h.

Auparavant, un conducteur devait apprendre seul une fois le permis en poche comment rouler sur une autoroute, alors que ce type de route a ses particularités qui demandent un apprentissage spécifique. «  Quand on parle de sécurité routière on parle de toutes les routes, il faut donc apprendre à conduire partout. Cela faisait longtemps que l’association des moniteurs d’auto-école demandait l’autorisation d’aller sur les autoroutes. C’est une bonne chose que ce soit uniquement autorisé de 10h à 15h, car on évite d’engorger encore plus le trafic pendant les heures de pointe, et les élèves peuvent mieux apprendre les différentes manœuvres quand le trafic est fluide », commente Manoj Rajkoomar, président de l’association des moniteurs d’auto-école.

Ce dernier estime qu’avec le temps, les mauvaises habitudes sur les autoroutes de la part de certains usagers vont changer grâce à l’apprentissage sur ce type route. « Mais cela ne va pas suffire, il faut aussi sensibiliser les conducteurs qui ont déjà leurs permis à la conduite sur autoroute. Qui sait qu’il faut régler différemment les rétroviseurs sur une autoroute ? Je ne crois pas que des épreuves de l’examen se feront sur autoroute dans le court terme. Mais malgré cela, tous nos membres sont intéressés à emmener leurs élèves sur autoroute pour un meilleur apprentissage », affirme le président de l’association des moniteurs d’auto-école.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer