NewsSport Auto

McLaren pourrait entrer en Formule E en 2022-2023

McLaren a pris une option pour faire son entrée en Formule E, le championnat du monde de monoplaces électriques, dès la saison 2022-2023, a indiqué l’écurie britannique lundi.

“Nous observons de près la Formule E depuis un certain temps et nous suivons les progrès et l’orientation future du championnat”, a indiqué l’Américain Zak Brown, PDG de McLaren Racing, cité dans le communiqué de l’écurie qui a toute l’année 2021 pour réfléchir à cette option.

Fondée en 1963 et toujours engagée en Formule 1, McLaren est déjà présente en Formule E en tant que fournisseur de batteries pour les voitures actuelles de deuxième génération, jusqu’à la fin de la saison 2021-2022. L’arrivée de l’écurie en Formule E coïnciderait avec celle de la troisième génération de monoplaces dès 2022-2023.

Le championnat de Formule E, plus en phase que d’autres sports mécaniques avec les problématiques écologiques mondiales, connaît un succès grandissant depuis sa création en 2014. Mais, à l’inverse de l’arrivée possible de McLaren ou de celle de Mercedes en 2019-2020, les marques allemandes Audi et BMW ont récemment décidé de quitter la catégorie à l’issue de la saison 2020-2021, qui commencera en Arabie saoudite fin février.

“Nous allons mener une évaluation complète qui examinera un large éventail de facteurs, notamment la voiture de troisième génération, le prochain plafond budgétaire, les perspectives commerciales et marketing, et le contexte des décisions prises par les marques qui ont choisi de ne pas poursuivre” en Formule E, indique d’ailleurs McLaren.

Cette prise d’option intervient alors qu’un plafond de dépenses annuel sera imposé aux écuries de F1 à partir de cette année. Cette contrainte pourrait inciter McLaren, également engagée en IndyCar, à réorganiser ses ressources humaines en se consacrant à d’autres catégories.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page