200819 BAMYRIS
EssaiNews

Mercedes CLS : Le luxe en tenue de sport

Allier le luxe d’une berline premium au look d’un coupé sportif, tout en gardant confort et performance… C’est ainsi qu’on pourrait définir la Mercedes CLS. Cette voiture arrive sur le marché mauricien et devrait faire tourner les têtes. Découverte de la version 450 4Matic AMG Line.

Quand on parle de coupés, on pense d’abord à des petites sportives à deux portes peu pratiques pour la vie de tous les jours, et conçues davantage pour les performances que pour le confort. Mais depuis quelques années maintenant, les constructeurs ont bien compris que les lignes de coupé plaisent aux automobilistes et qu’ils veulent aussi des voitures confortables pour la vie quotidienne. Oublions les SUV aux lignes de coupé, nous parlons ici d’une berline luxueuse : la Mercedes CLS. Le Défi Moteurs a pris le volant de la version 450 4Matic AMG Line et a testé cette voiture sur la côte Ouest à Rivière-Noire.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que des lignes de coupé associées avec les mensurations d’une berline donnent un résultat élégant. Le toit plongeant vers l’arrière procure un look de voiture de sport alors que l’allure de berline donne de la prestance à la voiture. La face avant reprend le style de la marque allemande, mais avec une touche de dynamisme en plus, grâce au bouclier avant qui dispose de plusieurs ailettes. La calandre est composée d’une multitude de losanges en relief qui donnent l’impression de flotter derrière l’imposante étoile à trois branches. Le logo Mercedes est placé entre deux baguettes horizontales qui ressemblent à des ailes d’avion. Les jantes de 20 pouces et le long capot finissent de souligner la sportivité de la Mercedes CLS. L’arrière est plus discret avec ses rondeurs. Mais les deux sorties d’échappement soulignées par une ailette chromée rappellent le dynamisme de la berline.

L’intérieur de la Mercedes CLS respire le luxe avec tout de même une touche de sportivité. Notre modèle d’essai dispose d’une sellerie en cuir noire et rouge. La couleur rouge saute aux yeux dès qu’on ouvre la portière. Les finitions sont dignes d’une Mercedes de cette gamme. L’instrumentation passe au numérique grâce au double écran dont une partie derrière le volant est dédiée au compteur et la seconde à l’info-divertissement. Cela permet d’alléger le tableau de bord qui ne dispose donc pas de nombreux boutons. Cela laisse ainsi de la place à des buses d’aération de type aviation juste au dessous de l’écran central. Les menus de l’ordinateur de bord peuvent être commandés au volant, via la commande vocale ou à travers un pad tactile en lieu est place du levier de vitesse. Ce dernier est placé derrière le volant et ressemble un peu trop à un simple comodo de clignotants. Que ce soit à l’avant ou à l’arrière, les sièges sont confortables. Mais la place centrale arrière est à réserver à un enfant car elle est étroite et placée juste au dessus du tunnel de l’arbre de transmission.

Elle se gare toute seule

La liste des équipements est aussi longue qu’un bras, mais on retient particulièrement l’assistant actif au parking. En clair, la voiture va se garer toute seule. Elle peut même chercher elle-même une place de parking adéquate. Une fois qu’elle l’a trouvée, elle sonne afin que le conducteur s’immobilise et choisisse de se garer en marche avant ou en marche arrière. Ensuite tout est automatique. La voiture manœuvre toute seule gérant la direction, l’accélération et le freinage. Avec ce système, beaucoup auraient passé l’examen du permis de conduire du premier coup.

La Mercedes CLS 450 4Matic dispose d’un moteur essence à six cylindres en ligne de trois litres. Ce bloc est équipé de la technologie EQ Boost, c’est-à-dire une hybridation légère. Un petit moteur électrique est greffé au bloc essence lui permettant d’atteindre une puissance totale de 367 chevaux. Malgré ses 1 940 kilogrammes, cette motorisation propulse la berline de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes et l’entraîne jusqu’à 250 km/h. Dans la pratique, lorsqu’on appuie sur la pédale de droite, les accélérations sont franches sans toutefois être fulgurantes. La voiture dispose de la transmission intégrale. Cette dernière offre une stabilité dans toutes les conditions de route qu’on peut trouver à Maurice.

Cependant, la faible garde-au sol empêche la CLS d’aller dans des chemins non carrossés. Mais de toute façon, qui oserait emmener une telle voiture hors du bitume ? Le train avant est précis. La voiture vire à plat, elle n’a pas de roulis. S’il fallait trouver des défauts à la berline sur la route, on peut noter que le freinage est correct mais pourrait avoir un peu plus de mordant pour stopper les presque deux tonnes de l’engin. De plus, la boite de vitesses automatique à neuf rapports manque de réactivité. Elle a aussi tendance à reprendre trop rapidement le contrôle en mode séquentiel. Mais cela permet de faire des économies de carburant.

En résumé, la Mercedes CLS 450 4Matic tire les avantages des coupés en terme de style, ceux des berlines premium en terme de luxe et ceux des 4X4 en terme de sécurité. Cette voiture saura convaincre les clients qui veulent rouler dans le confort avec du style. Mais il faudra en payer le prix. En effet, au-delà de petits détails comme le freinage qui pourrait être amélioré, le véritable défaut de cette auto est son prix. La Mercedes CLS 450 4Matic AMG Line est disponible chez CFAO Motors à Rs 7,95 millions.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer