NewsSport Auto

MotoGP/Emilie-Romagne : Vinales, Miller et Quartararo en première ligne

L’Espagnol Maverick Vinales (Yamaha) partira en pole position pour le Grand Prix d’Emilie-Romagne en catégorie MotoGP dimanche, à côté de l’Australien Jack Miller (Ducati) et du Français Fabio Quartararo (Yamaha).

Comme la semaine dernière lors des qualifications du GP de Saint-Marin, sur ce même circuit de Misano, Vinales a battu le record absolu de la piste, avec un chrono de 1:31.077, au bout d’une séance à suspense terminée avec 11 pilotes sur 12 regroupés dans une demi-seconde.

“Je me sens vraiment bien pour dimanche, je pense qu’on a bien amélioré la moto depuis dimanche dernier. L’équipe a fait du très bon travail, surtout ce matin, et on a trouvé de bons réglages pour le dernier virage”, a expliqué Vinales, très confiant pour la course sur un circuit très favorable aux Yamaha.

Miller s’était qualifié in extremis pour la Q2 en compagnie d’Andrea Dovizioso, le principal rival de Quartararo pour le titre. Puis il a réussi une superbe Q2 marquée aussi par un très beau chrono de Francesco Bagnaia (Ducati-Pramac) aussitôt annulé pour un passage hors limites, dans le dernier virage.

Quartararo, qui a perdu dimanche dernier la tête du championnat du monde, sera à nouveau sur la première ligne, alors que “Dovi”, qui le précède désormais de sept points au championnat, partira beaucoup plus loin sur la grille, de la 10e place.

KTM va mieux, hécatombe chez Honda

“C’était mon objectif de partir sur la première ligne, donc je suis satisfait. Cette semaine, j’ai aussi travaillé sur mes départs”, a réagi Quartararo, pénalisé par un départ raté puis victime de deux chutes lors du GP de Saint-Marin.

Il faudra aussi surveiller en course les KTM, beaucoup plus en vue cette semaine. Pol Espargaro, auteur du 4e chrono samedi, et Brad Binder, meilleur temps des essais libres vendredi et 6e temps des qualifs, seront tous les deux sur la 2e ligne, aux côtés d’un Bagnaia gonflé à bloc par son premier podium en MotoGP, dimanche dernier.

Sextuple champion du monde et tenant du titre, l’Espagnol Marc Marquez est toujours éloigné des circuits en raison d’une fracture du bras droit subie lors de la première épreuve de la saison.

A son absence prolongée s’ajoute ce week-end celle de son remplaçant, l’Allemand Stefan Bradl, qui souffre du bras droit et a déclaré forfait vendredi. Quant à Cal Crutchlow, le pilote de l’écurie Honda-LCR, il a aussi mal au bras droit et aura donc raté les deux week-ends de course à Misano.

Pour la deuxième fois cette saison, un public restreint est admis sur le circuit de Misano. La plupart des heureux élus suivront de près Valentino Rossi, 41 ans. “Le Docteur” partira de la 7e place sur la grille, en 3e ligne, et visera un 200e podium en catégorie-reine. Il en est capable.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page