EssaiNews

Peugeot Landtrek : Un lion lâché en pleine nature

La marque au lion est lâchée dans la nature, là où des aptitudes en tout terrain sont nécessaires. Le Peugeot Landtrek doit permettre au constructeur français de concurrencer les nombreux pickups disponibles sur le marché mauricien.

Quand on évoque Peugeot, on pense aux citadines, aux compactes, aux SUV et un peu aux berlines bien qu’il n’y en ait plus au catalogue à Maurice. Mais on a du mal à imaginer un pickup dans la gamme de la marque au lion. Et pourtant, depuis peu, le Peugeot Landtrek est proposé à sur notre marché. Quand on sait que les conducteurs mauriciens sont friands de pickups, on se dit que ce n’est pas une mauvaise idée de la part du constructeur français. Le Peugeot Landtrek est disponible en deux niveaux de finitions. Il s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Le Peugeot Landtrek espère bien faire de l’ombre aux pickups les plus vendus sur le marché local. Pour cela, il prétend pouvoir rouler partout. Le Défi Moteurs a voulu savoir si c’est bien le cas et s’il saura se montrer efficace sur la route avec le fameux touché de route de Peugeot.

Esthétiquement, le Peugeot Landtrek se démarque par un look bien à lui particulièrement sur la face avant. On reconnaît tout de suite le style de la marque française à travers le dessin de la calandre et des optiques. Bien entendu, le large lion au centre de la calandre ne laisse planer aucun doute sur la marque de ce pickup. Dommage, cependant, que le Landtrek n’arbore pas le tout dernier logo de Peugeot.

Crédit photo : Fabien Dubessay

Notons la signature lumineuse en forme de crocs de lion. La protection gris mat sur le bas du bouclier donne une indication des prétentions de l’engin en franchissement. Sur les flancs, le Peugeot Landtrek est plus classique. Son profil dégage une impression de force avec les grandes roues, les marchepied, le gabarit imposant ainsi que les quelques nervures sur les ailes et sur le long des portières. L’arrière est aussi classique. On note la présence de métal de couleur chromé sur le bouclier. La benne est volumineuse. Elle est particulièrement adaptée au transport de lourdes charges. En effet, elle peut contenir jusqu’à 1,2 tonne. Notons la bonne idée de Peugeot d’avoir intégré de discrètes lampes LED dans l’arceau placé au-dessus de la benne. Elles permettent d’éclairer cette dernière lors du chargement ou du déchargement de nuit.

Crédit photo : Fabien Dubessay

L’habitacle du Peugeot Landtrek est sobre et fonctionnel. Le chauffeur et le passager avant sont confortablement installés. Le volant est esthétiquement réussi, tout comme la console centrale. On souligne, par exemple, le travail soigné sur la rangée de boutons. On regrette cependant l’absence de la touche moderne que l’on retrouve dans le reste de la gamme de Peugeot. Le pickup ne dispose pas de compteurs totalement numériques et du fameux petit volant, signature de la marque au lion. On est plus dans un esprit fonctionnel, presque utilitaire. D’ailleurs, on retrouve du plastique dur un peu partout dans l’habitacle. L’avantage, c’est que c’est plus solide et plus facilement nettoyable, surtout quand on monte à bord avec des chaussures sales. Les professionnels apprécieront. À l’arrière, les passagers ne manquent pas de place au niveau de la tête, par contre, ils en ont un peu moins au niveau des jambes. Cependant, en sus du large espace de chargement dans la benne, il est possible de relever la banquette vers l’arrière pour charger des objets encombrants et les garder en sécurité.

Crédit photo : Fabien Dubessay

À l’aise

Le Peugeot Landtrek est un 4X4, et c’est là son second point fort après ses capacités de chargement. Le pickup est véritablement à l’aise en tout terrain. Sa hauteur de caisse de 235 millimètres et ses pneus polyvalents en font l’outil idéal pour traverser les chemins de terre ou pour les activités dans les domaines de chasse ainsi que dans la nature en général. Traverser une rivière d’au maximum 60 centimètres de profondeur et rouler sur un terrain accidenté ne sont que des formalités pour le véhicule. Le conducteur peut choisir de ne garder que deux roues motrices pour la route afin d’économiser du carburant, d’avoir quatre roues motrices à vitesses longues pour rouler hors de la route ou de passer en transmission intégrale avec vitesses courtes pour le franchissement d’obstacles. Cette dernière position offre plus de couple à bas régime. Et dans le cas où une roue manque de motricité, il est possible de bloquer le différentiel. Une assistance à la descente gère l’accélération automatiquement dans une pente. Des caméras à 360 degrés permettent de manœuvrer plus facilement lors du franchissement d’obstacles, mais aussi pour se garer ou effectuer une marche arrière au quotidien. Si le pickup est particulièrement à l’aise hors des chemins battus, il l’est naturellement moins en ville à cause de ses mensurations. Sur la route, il privilégie le confort grâce à ses suspensions souples. On ressent une sensation de sécurité en dominant la route. Mais la conduite sportive n’est pas faite pour lui. Le Peugeot Landtrek prend du roulis en virage rapide et le freinage manque un peu de mordant en conduite dynamique. La direction est réglée davantage pour le tout terrain et les manœuvres que pour la conduite sportive. Mais on lui pardonne ce manque de dynamisme, car ce n’est pas ce qu’on attend d’un pickup. On retrouve sous le capot un moteur diesel de 1,9 litre qui développe 150 chevaux et 350 newton-mètre. Notre modèle d’essai dispose d’une boîte de vitesses automatique et séquentielle à six rapports.

Le Peugeot Landtrek pourrait bien tirer son épingle du jeu sur le marché concurrentiel des pickups. Son look, ses capacités de franchissement et de chargement ainsi que son confort en font un véhicule qui plaira aux particuliers aventuriers et aux professionnels. Mis à part l’espace aux jambes limité à l’arrière et ses faiblesses compréhensibles en conduite sportive, le véhicule n’a pas de véritables défauts. Le Peugeot Landtrek est disponible chez Axess à partir de Rs 1,39 million. Notre modèle d’essai est affiché à Rs 1,765 million.

Fiche technique :

MOTEUR
Cylindres/type 4 / en ligne
Cylindrée 1 910 cc
Puissance 150 cv
Transmission Intégrale
Carburant Diesel
Couple 350 nm
BOITE DE VITESSE
Type Automatique & séquentielle
Nombre de rapports 6
PERFORMANCES
Vitesse maximale nc
Accélération (0 à 100 km/h) nc
CONSOMMATION
Consommation intra-urbaine nc
Consommation extra-urbaine nc
Consommation mixte 8,1 l/100 km
Emissions de CO2 212 g/km
Contenance réservoir 80 l
POIDS/VOLUME
Poids à vide 2 060 kg
ROUES
Jantes 265/60 R18
Afficher plus

Articles Liés

Ceci peut vous intéresser
Fermer
Bouton retour en haut de la page