Votre publicité
MotoNews

Qualité de l’essence : Les deux-roues sont aussi impactés par le manganèse

Il n’y a pas que les voitures qui sont sujettes à des problèmes mécaniques à cause de la présence alléguée de manganèse dans une cargaison d’essence. Les motocyclettes sont également impactées selon l’Association of Motocycle Dealers (AMD). L’association des concessionnaires mauriciens de deux-roues met en garde les propriétaires dans un communiqué de presse.

« Leurs véhicules pourraient également être affectés. En cas de doute, les propriétaires sont invités à contacter leurs concessionnaires directement afin d’avoir plus de renseignements au sujet des problèmes mécaniques que peuvent causer le taux élevé de manganèse et d’identifier la marche à suivre au cas où le véhicule est affecté », peut-on lire dans ce communiqué.

Contacté par le Défi Moteurs, Marc Rogers, président de la MDA, précise que « quelques cas » de pannes de motocyclettes liées à la présence alléguée de manganèse dans l’essence ont été signalés à Maurice. « Nous supposons qu’il y aura d’autres cas dans le temps. En démontant des moteurs, on constate la présence de dépôt rouge sur les bougies, les pistons et dans les cylindres. Il y a donc bien un problème », affirme-t-il. Marc Rogers explique que le nombre de motocyclettes affectées est bien moindre que celui des voitures car leurs moteurs sont « moins sensibles ».

Pour rappel, la Motor Vehicles Dealers Association (MVDA) accuse l’essence distribuée par la State Trading Corporation (STC) entre octobre et décembre 2020 de contenir jusqu’à 129 milligrammes par litre (mg/l) de manganèse au lieu des 2 mg/l recommandés par les constructeurs. Plus de 3 300 véhicules seraient tombés en panne. Les autorités ont commandités des examens poussés auprès d’experts britanniques dont les résultats ne sont pas encore publics.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer