NewsSport Auto

Rallye Monte-Carlo : Ogier reprend la tête avant le dernier jour

C’est lui le patron: le Français Sébastien Ogier est repassé en tête du Rallye Monte-Carlo, première manche du championnat du monde (WRC), et compte 13 secondes d’avance sur son coéquipier chez Toyota Elfyn Evans samedi, veille du dernier jour.

Malgré des problèmes de freins jeudi, une crevaison et un tête à queue vendredi, le septuple champion du monde Ogier a remporté cinq spéciales sur dix. Il est en position de force avant les quatre derniers chronos dimanche dans ce Monte-Carlo à huis clos.

Toyota s’en tire beaucoup mieux que Hyundai en plaçant ses trois pilotes sur le podium provisoire: Ogier, Evans et le jeune talent finlandais Kalle Rovanperä, à 56,8 secondes du Français.

Côté Hyundai, Thierry Neuville est 4e, à environ une minute d’Ogier, et Dani Sordo 5e, à plus de deux minutes. Comme l’an dernier, l’Estonien Ott Tänak a dû abandonner alors qu’il était 3e à l’issue de la 7e spéciale, après deux crevaisons dans l’ES8 et l’ES9.

Ogier a remporté le premier chrono à l’aube et n’a été devancé par Evans que d’une seconde 3/10 dans la troisième spéciale à la mi-journée. Mais dans la deuxième spéciale de samedi, à 1.000 mètres d’altitude en moyenne et sur la neige, les cartes ont été redistribuées.

Sur la neige fraîche, les premiers partants étaient favorisés alors que les suivants patinaient sur une neige fondue en gadoue. Neuville, vainqueur l’an passé mais qui découvre tout juste son nouveau copilote, en a profité pour gagner sa première spéciale en 2021.

Bénéficiant de sa position d’ouvreur, Pierre-Louis Loubet a achevé cette ES10 juste derrière Neuville et espère désormais terminer son premier “Monte”, pour engranger de l’expérience à 23 ans.

Loubet, l’autre Français engagé en WRC, n’avait pas fini la journée vendredi après un accident mais a pu repartir après des réparations dans une nuit agitée sous une forte tempête au parc d’assistance de Gap.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page