News

Ramgoolam veut imposer les véhicules hybrides à Maurice

Grand amateur de voitures devant l’éternel, l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam promet d’interdire des véhicules à moteur atmosphérique au profit des véhicules hybrides si jamais il revient au pouvoir. Il l’a déclaré lors du congrès anniversaire du Parti travailliste qui célébrait ses 82 ans à l’auditorium Octave Wiehé, à Réduit, ce dimanche 25 février.

Le leader rouge qui n’a jamais caché sa passion pour la Formule 1 et les voitures de sport changeait de véhicule de fonction comme de chemise lorsqu’il était à la tête du gouvernement. Il est aussi connu pour être l’heureux propriétaire d’une des rares Aston Martin DB9 circulant dans l’île qu’il a acheté après s’être séparé d’une Mercedes CL600 et posséderait une Rolls Royce Phantom en Grande-Bretagne. A Réduit ce matin, il déclare qu’il est grand temps que les Mauriciens respectent l’environnement pour expliquer son intérêt soudain pour les hybrides.

Autre idée brillante de l’ancien Premier ministre : il va revoir la législation entourant l’enregistrement d’une voiture de seconde lors d’un rachat. « La voiture a déjà été enregistrée alors, ce n’est pas important de le faire encore. On doit juste transférer la voiture » a-t-il précisé sans expliquer pourquoi cela ne lui a pas traversé l’esprit quatorze ans durant. En évoquant l’achat de son Aston Martin à l’époque, il se demandait s’il devait circuler en “saret bef”. C’est en tout cas plus écologique que les 500 chevaux de son bolide.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer