200819 BAMYRIS
MotoNews

Règlements pour les deux-roues électriques : les choses se précisent

Le Défi Moteurs avait révélé qu’une série de nouveaux règlements étaient à l’étude pour régulariser les deux-roues électriques à Maurice. Ces règlements visent à apporter plus de sécurité aux utilisateurs de ces véhicules électriques, mais également aux autres usagers de la route.

Les accidents impliquant des véhicules électriques étaient très complexes, car leurs utilisateurs n’avaient notamment aucune police d’assurance. Tel ne serait plus le cas. En effet, selon nos recoupements, un document a été déposé sur la table du Ministre d’Infrastructure Publique et Transport Routier, Nando Bodha. Son ministère étudie attentivement les recommandations émises dans ce document et devrait prendre une décision sur ses applications.

Dans ce rapport chapeauté par le coordinateur en matière de Sécurité routière au ministère du Transport, Daniel Raymond, l’emphase est mise sur la protection des utilisateurs des deux-roues électriques. Ces véhicules devront, selon les recommandations, être catégorisés en fonction de la puissance de leur moteur, en kilowatts. Ils seront alors soumis aux mêmes règlements et procédures que les véhicules à moteur essence. Ce qui fait que les deux-roues devront obligatoirement obtenir une assurance tandis que ceux qui les utilisent devront avoir un permis de conduire. Une autre recommandation concerne le port du casque et de gilet fluorescent. Les véhicules devront également être équipés de phares.

Ces règlements devraient permettre aux forces de l’ordre d’agir en cas de nécessité. Les officiers de police de la Traffic Branch ont souvent été témoins de pratiques dangereuses. « Des enfants qui transportent d’autres enfants, les zigzags entre les voitures et l’excès de zèle de certains utilisateurs », cite un haut gradé de cette unité.

La régularisation des deux-roues électriques a toujours été un casse-tête pour les autorités, car ces véhicules ne sont soumis à aucune loi, ils ne nécessitent aucun permis, sans compter qu’ils sont relativement abordables, à comparer aux modèles à moteur essence. Les deux-roues électriques sont devenus le mode de transport rapide privilégié par certains jeunes au fil des années. La vente de ces véhicules électriques a ainsi pris l’ascenseur, c’est pour cette raison qu’on ne peut ignorer ce mode de transport. Toutefois, au niveau du gouvernement, on ne souhaite pas mettre la charrue avant les bœufs. Les recommandations seront analysées et des consultations auront lieu à plusieurs niveaux. Par la suite, ils seront présentés au Conseil des ministres.

Hormis les nouveaux règlements pour les deux-roues électriques, il y a une autre facette qui est actuellement à l’étude. Celui de construire des pistes cyclables dans les villes. D’ailleurs, un consultant a été trouvé pour étudier la faisabilité de ce projet. Un projet qui a d’ailleurs été mentionné dans le budget du Premier Ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer