NewsVintage

Reprise à Monaco des ventes aux enchères automobiles

Après plusieurs mois d’arrêt pour cause de pandémie de coronavirus, l’activité des enchères automobiles de prestige redémarre avec la vente Monaco 2020 by Artcurial Motorcars qui se déroulera dans la principauté le 21 juillet prochain. Le catalogue, qui présente 90 modèles, nous plonge dans différents univers, accessibles à des collectionneurs plus ou moins fortunés.

Revivre la Dolce Vita

Les passionnés à la recherche de belles italiennes vont pouvoir rêver de replonger dans la dolce vita et de partir pour Rome au volant d’une Fiat 600 de 1956 (estimée entre 10000 et 15000 euros), d’une Fiat 500 L de 1972 (de 8000 à 12000 euros) ou même d’une adorable Autobianchi Bianchina Giardiniera 500 de 1971 (de 12000 à 15000 euros).

Flamber sur la côte

Les amateurs de luxe pourront quant à eux espérer repartir avec une belle anglaise, pour une belle balade le long de la côte d’Azur, de casino en casino à bord d’une Bentley S1 Continental coupé Park Ward (de 375000 à 475000 euros) ou d’une Austin-Healey 100 de 1956 (de 55000 à 75000 euros), voire d’une Jaguar XK 120 roadster Aluminium de 1949 (photo) (de 260000 à 320000 euros). Les plus fortunés opteront, s’ils le peuvent, pour une mythique allemande, une Mercedes-Benz 300 SL Papillon de 1955 (de 1,2 à 1,4 million d’euros).

Battre des records de vitesse (sur circuit)

Ceux qui privilégient les sensations fortes vont pouvoir se tourner vers une Pagani Huayra Roadster de 2019 dotée d’un V12 Mercedes double turbo 6L de 764 ch. Il s’agit aussi et surtout du lot le plus cher de la vente, estimé entre 2,5 et 3 millions d’euros. Pour beaucoup moins cher, il sera possible de se rabattre vers une Lamborghini Countach 5000 QV de 1985 (de 280000 à 360000 euros) ou encore une Ferrari 488 Pista de 2019 (de 310000 à 360000 euros).

Remonter le temps

De leur côté, les fans de “Retour vers le futur” risquent fort de craquer pour un exemplaire d’une DeLorean DMC 12 de 1981 mis exceptionnellement en vente. Innovante et futuriste pour l’époque, dessinée par le célèbre designer italien Giorgetto Giugiaro, elle a été rendue célèbre dans le monde entier par la fameuse trilogie de Robert Zemeckis. Elle est estimée entre 40000 et 60000 euros.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page