Your performance partner
News

Test antipollution : Nissan avoue avoir triché

Nissan a reconnu ce lundi 16 juillet avoir utilisé des méthodes inappropriées pour le contrôle antipollution de ses véhicules dans la plupart de ses usines. Dans un communiqué de presse repris par l’Agence France Presse (AFP), le constructeur japonais précise que des tests n’ont pas été effectuées conformément au protocole.

Ces tests concernent les émissions de gaz et d’économie de carburant dans plusieurs de ses usines. Nissan indique que 1 171 voitures étaient concernées et 10 responsables des contrôles qualité ont été reconnus coupables d’utilisation de ces méthodes inappropriées.

Le constructeur souligne que les salariés concernés ont sous évalué l’importance de ces normes. “Des investigations exhaustives sur les faits décrits ci-dessus, y compris sur les causes et les antécédents de ce type de mauvaise conduite, sont en cours”, a assuré le constructeur qui ajoute que ses modèles, hormis la Nissan GT-R, sont cependant conformes aux normes de sécurité japonaises.

Show More

Défi Moteurs

Une publication du Le Défi Media Group Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 211 77 66 Fax : +230 211 51 73 Email : ledefimoteurs@defimedia.info Site Web : www.defimedia.info

Articles Liés

Ceci peut vous intéresser

Close
Close