News

Une batterie moins chère et plus résistante? Tesla sur le point de faire une annonce

Tesla, qui a révolutionné la voiture électrique, organise mardi une très attendue “Journée de la batterie” au cours de laquelle devraient être dévoilées des annonces “passionnantes”, a assuré son patron Elon Musk.

M. Musk, connu pour ses déclarations fracassantes, a prévenu que les annonces concerneraient la “production à long terme, en particulier celle du Semi (semi-remorque), du Cybertruck et du Roadster”.

Mais ce que le groupe présentera “n’atteindra pas une réelle production de masse avant 2022”, a-t-il ajouté sans donner davantage de détails.

Les rumeurs fourmillent depuis plusieurs semaines sur ce que le groupe pourrait présenter juste après son assemblée générale annuelle, prévue à 20h30 GMT.

Certains observateurs se demandent si Tesla ne souhaite pas se lancer dans la fabrication de ses propres cellules, ce qui donnerait un coup de semonce pour les acteurs du secteur comme Panasonic et LG.

M. Musk n’a ni démenti ni confirmé ces spéculations: il a ainsi assuré, toujours sur son compte Twitter, que Tesla avait bien l’intention “d’augmenter, et non de réduire, ses achats de cellules de batteries auprès de Panasonic, LG et CATL (et possiblement auprès d’autres partenaires)”.

Avant d’ajouter: “Toutefois, même si nos fournisseurs fonctionnent à vitesse maximum, nous faisons toujours face à des pénuries importantes jusque 2022 et au-delà, sauf si nous prenons les choses en main nous-mêmes.”

Habitué des coups médiatiques, l’entrepreneur d’origine sud-africaine avait promis sur Twitter, le 11 septembre, qu’il lèverait le voile sur de “nombreuses choses passionnantes” lors de cet événement déjà reporté plusieurs fois.

Tesla tient à jouer les premiers rôles dans les batteries, l’élément clé pour le futur des véhicules électriques, afin d’accentuer son avance sur les autres constructeurs automobile.

“Le diable dans les détails”

La société va-t-elle annoncer d’ambitieux objectifs sur sa capacité à générer de l’énergie au cours des prochaines années? Une nouvelle méthode de conception de ses batteries? Des avancées sur leur densité, ou leur longévité? Une technologie permettant de réduire ou d’éliminer complètement l’usage du cobalt? Voire affirmer qu’elle peut réduire beaucoup plus vite que prévu le coût des batteries?

L’analyste de Morgan Stanley, Adam Jonas, s’interroge, mais il estime que l’événement pourrait “changer le discours” sur Tesla et le marché de la batterie.

La présentation sera d’autant plus importante que les annonces se sont multipliées ces dernières semaines dans le secteur des véhicules électriques, remarque Dan Ives, analyste pour Wedbush.

M. Musk pourrait notamment, selon lui, présenter une batterie capable de rouler sur un million de miles (1,61 million de kilomètres). Ce qui représenterait un avantage compétitif majeur face aux véhicules fonctionnant au carburant, aussi bien en termes de retour sur investissement que d’environnement.

Les observateurs seront aussi particulièrement attentifs à tout élément relatif à la réduction du coût de la batterie sous le seuil des 100 dollars au kilowatt-heure, ce qui pourrait in fine faire baisser le prix des voitures électriques, avance M. Ives.

Pour Jed Dorsheimer de Canaccord, l’événement suscitera louanges et critiques, à l’image de la personnalité de M. Musk qui divise à Wall Street.

Les plus optimistes salueront les éventuelles annonces technologiques, tandis que les plus pessimistes “rappelleront que les grandes annonces de Tesla tendent à ne pas se concrétiser”, développe M. Dorsheimer.

Qu’il s’agisse de la batterie en elle-même, de son logiciel ou de son système de refroidissement, Tesla doit de toute façon faire des progrès s’il veut alimenter son pick-up électrique Cybertruck ou son semi-remorque Semi, remarque l’expert.

“Comme souvent avec Tesla, le diable sera dans les détails, qui malheureusement mettront du temps à se révéler”, conclut l’expert.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page