Your performance partner
MotoNewsNouveauté

Comment conduire à moto sous la pluie

Par ces temps de pluie, la prudence est de mise d’autant plus pour les motocyclistes qui sont assurés de tombés en cas de perte d’adhérence. La première règle sous la pluie est d’anticiper davantage ce qui peut se passer sur la route.

Par exemple, il faut rallonger les distances de sécurité pour anticiper un freinage des véhicules qui précèdent. Anticiper c’est également ralentir suffisamment tôt avant les virages.

Pour bien tenir la route, il est essentiel d’avoir des pneus en bon état et avec des pressions correctes. Un pneu usé ne peut pas évacuer suffisamment d’eau ce qui entraîne un aquaplaning et donc la chute.

Il faut ensuite voir correctement et être bien vus des autres. C’est pourquoi il faut s’assurer du bon fonctionnement des phares avant et arrière, du feu de stop et des clignotants.

Par ailleurs la visière du casque doit être propre et en bon état. Pour les casques intégraux, il existe des systèmes empêchant l’apparition de buée.

Enfin, les freinages important et les changements de directions brusques sont à bannir car ils peuvent avoir comme conséquence une perte d’adhérence.

Enfin, il faut se méfier de la peinture blanche au sol qui est glissante lorsqu’elle est mouillée.

Tags
Show More