NewsSport Auto

Rallye local : Akhilesh Ramjuttun et son amour de Coccinelle

Le rallye n’est pas réservé qu’aux voitures récentes ou surpuissantes. Cette saison, une Volkswagen Coccinelle de 1973 court dans le championnat mauricien du MRC. Il s’agit de la voiture d’Akhilesh Ramjuttun. Ce dernier s’est confié au Défi Moteurs.

On pourrait croire qu’il s’agit d’images du film « La Coccinelle à Monte-Carlo », mais ce sont en fait des photos prises ici à Maurice. Cette année, une Volkswagen Coccinelle, aussi connue comme Volkswagen Beetle, est engagée dans le championnat de rallye organisé par le Motor Racing Club (MRC). Cette voiture vintage est pilotée par son propriétaire, Akhilesh Ramjuttun, avec Bushan Seekun dans le baquet de copilote.

À 41 ans, Akhilesh Ramjuttun est un inconditionnel de la Volkswagen Coccinelle et cette passion ne date pas d’hier. « C’est mon premier amour. Quand j’avais cinq ans, mon oncle a eu une Coccinelle et depuis j’en suis tombé amoureux. En 1995, j’en ai acheté une. J’ai commencé à aller regarder les rallyes à bord de ma Coccinelle. Elle était déjà appréciée des membres du public et des participants », se remémore le gérant de l’atelier Volk’s Alignment & Tyre Centre.

L’idée de s’engager en rallye à bord d’une Volkswagen Coccinelle lui est venue de son amour pour cette voiture, de sa passion pour le rallye, mais aussi de la stabilité et de la fiabilité qu’offre cette auto. Avec l’aide d’un mécanicien et d’un préparateur automobile, Akhilesh Ramjuttun a modifié la voiture afin qu’elle puisse prendre part au championnat de rallye en toute sécurité. Il a donc fallu lui greffer un arceau de sécurité et améliorer ses suspensions et ses freins. Le moteur d’origine a été révisé et amélioré pour le rendre plus fiable. Il s’agit d’un moteur de 1,6 litre à refroidissement à huile et à air.

« On ne peut pas expliquer les sensations du pilotage d’une Coccinelle de 1973 en rallye, il faut l’essayer pour s’en rendre compte. Il n’y a aucune assistance, mais elle tient bien la route et elle est performante. Le public réagit bien lorsqu’il la voit. Elle attire la sympathie même de la part des autres équipages. Cette année, nous roulons surtout pour le plaisir, mais dès la saison prochaine, nous viserons à améliorer nos performances », conclue Akhilesh Ramjuttun.

Crédit photo : Nas Photography / MRC

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page