041218 KIA CERATO
041218 RENAULT DUSTER
News

Transport : Pourquoi des bus continuent d’enfumer les Mauriciens ?

Les usagers de la route sont souvent victimes des bus fumigènes. Les deux principales compagnies mauriciennes de transport en commun, CNT et UBS, ainsi qu’un centre de contrôle technique pourquoi ces bus crachent de la fumée noire malgré tout.

Qui n’a jamais été pris dans un nuage de fumée noire au passage d’un bus à Maurice ? Selon les compagnies National Transport Corporation (CNT) et United Bus Service (UBS), plusieurs raisons expliquent la présence des bus fumigènes sur les routes mauriciennes. « Même les autos Rolls Royce font de la fumée», lance Sunil Gopal, Communications and Public Relations Officer de la CNT. Selon lui, outre les pompes à injection mal réglées ou défectueuses, un moteur usé ainsi que d’autres composants mécaniques peuvent faire que les bus crachent de la fumée noire. Il fait aussi ressortir que durant l’étape de maintenance, le mécanicien calibre le moteur et l’injection en carburant puis il effectue des réglages précis. Un test d’émission gaz est effectué à l’aide d’un « opacity meter ». Sunil Gopal ajoute : « il est de la responsabilité de chaque chauffeur et receveur de vérifier leur bus avant de quitter l’entrepôt. Si le bus dégage de la fumée excessive, ils doivent en informer les responsables. Le public peut téléphoner sur la hotline de la CNT pour rapporter les cas des bus fumigènes ».

À la compagnie United Bus Service (UBS), Yusuf Sairally, le workshop manager indique qu’outre une injection en carburant mal calibrée, un raccord d’alimentation ou un turbo défectueux peut expliquer les bus fumigènes. Il ajoute qu’il faut aussi prendre en considération la manière de conduire des chauffeurs. « Quelques chauffeurs n’utilisent pas les rapports de la boîte de vitesse correctement. Des chauffeurs démarrent en deuxième ou troisième vitesse. Dans ces circonstances, le chauffeur aura donc à accélérer plus fort et le moteur crachera une épaisse fumée noire. Cette mauvaise habitude chez les conducteurs est très courante. Elle nuit au moteur, menant à son usure précoce ce qui accentue encore la fumée noire », explique Yusuf Sairally.

Les autobus sont régulièrement contrôlés dans les centres de contrôle technique (fitness), dont celui situé à Curepipe. La direction du SGS Vehicle Examination Centre explique que le contrôle d’émission de gaz pour les véhicules diesel consiste à évaluer par un test d’opacité la quantité de particules que génère la combustion. « Toutefois, en effectuant certains réglages, il est possible pour le propriétaire du véhicule de diminuer le débit de carburant juste pour l’examen. Cette manipulation diminue la combustion, réduisant ainsi la fumée d’échappement et la puissance du véhicule. Elle ne peut pas être détectée lors du contrôle technique», explique Lucette Surrette, Manager du SGS Vehicle Examination Centre.

Retrouvez des vidéos de véhicules fumigènes ici.

Afficher plus

Articles Liés

Fermer