MotoNews

Et si la mystérieuse moto à hydrogène de Segway voyait réellement le jour ?

Le constructeur Segway-Ninebot vient de lever le voile sur un projet de moto sportive électrique alimentée par un système de piles à hydrogène amovibles qui pourrait sortir dès 2023. Baptisée Segway Apex H2, il s’agit en fait d’une déclinaison d’un premier concept présenté en 2019.

La marque Segway a été rachetée en 2015 par le chinois Ninebot, à l’origine de ce projet extrêmement excitant. Car outre son aspect futuriste, comme sorti d’un film de science-fiction, c’est aussi et surtout le mode de recharge mis au point pour cette Segway Apex H2 qui détonne.

L’idée serait en effet de la faire fonctionner à l’aide de bidons d’hydrogène rechargeables et amovibles, ce qui s’avèrerait évidemment beaucoup plus rapide que de devoir recharger systématiquement son véhicule à une borne dédiée. Reste que les stations à hydrogène, indispensables pour recharger ces “bidons”, se multiplient en Asie, mais demeurent trop rares en Europe.

Côté performances, le constructeur promet une moto d’une puissance de 60 kW (soit un peu plus de 81 ch), capable d’atteindre les 150 km/h et de passer de 0 à 100 km/h en moins de 4s. En revanche, aucune information n’a encore filtré concernant l’autonomie de cette machine, un point pourtant essentiel pour séduire définitivement les motards.

Un premier calendrier ambitieux fixe toutefois une date de sortie en 2023 pour des premières livraisons à moins de 9.000 euros l’unité (69.999 yuans).

Après les voitures, les camions ou encore les trains, l’arrivée sur le marché de premiers modèles de moto fonctionnant à l’aide d’une pile à combustible, où l’hydrogène sert à produire de l’électricité, est également imminente. Honda et Suzuki, pour ne citer qu’eux, travaillent déjà dessus.

Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page