EssaiNews

Essai – GWM P-Series : Le pickup de l’Empire du milieu

Les pickups sont une spécialité américaine. Si les constructeurs américains et japonais sont nombreux sur ce segment à Maurice, ce n’est pas le cas des marques chinoises. GWM veut rectifier le tir avec son nouveau P-Series.

Les pickups ont toujours eu du succès à Maurice. On les apprécie pour leur polyvalence, mais aussi pour leur look. Il faut dire qu’ils en imposent sur la route. De nombreux modèles sont disponibles à Maurice, mais les marques chinoises ne sont pas autant représentées sur ce segment que leurs homologues américaines et surtout japonaises. Le fabricant GWM souhaite pourtant que les choses changent. Il propose, depuis le 18 août 2021, le P-Series à Maurice. Avec ce pickup, GWM veut montrer que même dans cette catégorie, elle a su monter en gamme. Le Défi Moteurs a voulu savoir si c’est bien le cas.

Crédit photo : Fabien Dubessay

Le GWM P-Series veut être remarqué sur la route, et sa large calandre de couleur chrome tient justement ce rôle. Elle donne à la face avant une impression de force. La calandre arbore le large logo de la marque en son centre et elle est encadrée par les deux phares au design moderne. Les feux antibrouillards sont discrètement placés dans le bouclier. Sur le côté, on retrouve les lignes classiques des pickups. Des courbes donnent tout de même une touche un peu plus personnelle aux côtés du GWM P-Series, mais on aura du mal à le reconnaitre de profil au premier coup d’œil. Si l’arrière semble lui aussi classique au premier regard, on constate vite que les feux sont originaux, leur dessin est moderne.

Montée en gamme

Crédit photo : Fabien Dubessay

C’est à l’intérieur de l’habitacle que la montée en gamme du fabricant chinois se ressent le plus. On se croirait dans un SUV. Les matériaux sont de qualité et les finitions sont bonnes. Le cuir capitonné, notamment au niveau des garnitures de portières, saute aux yeux et donne une touche premium à l’intérieur. L’instrumentation est numérique, les compteurs et autres informations nécessaires à la conduite sont affichés sur un écran placé derrière le volant. Un second écran destiné à l’info-divertissement trône sur la console centrale. Notons que le caisson dispose d’un astucieux marchepied rétractable logé dans le hayon. Il permet de monter dans le caisson et d’en descendre facilement. Il peut supporter jusqu’à 150 kilogrammes. La benne peut supporter jusqu’à une tonne de chargement.

Crédit photo : Fabien Dubessay

GWM a misé gros sur les équipements avec son P-Series. Le pickup dispose de nombreuses technologies qui étaient encore récemment exclusives aux véhicules premium. On trouve, entre autres, un système de caméras à 360 degrés, le démarrage à distance ainsi que les assistances à la conduite. Elles permettent au pickup de se conduire presque tout seul. Le véhicule freine automatiquement en cas de collision imminente. Bien entendu, nous n’avons pas pris de risque pour essayer cette assistance. Cependant, nous avons testé l’aide au maintien dans la voie. Dès que le véhicule franchit une ligne blanche sans que le clignotant soit enclenché, l’électronique corrige automatiquement la trajectoire et remet le pickup dans sa voie. On sent bien le volant qui tourne seul. Le détecteur d’angle mort déclenche une alarme si un véhicule est à côté alors que le clignotant est enclenché. Une autre alarme prévient le conducteur lorsqu’il dépasse la limitation de vitesse grâce à une caméra qui lit les panneau de de signalisation.

GWM a pensé aux conducteurs qui craignent d’être dérangés par ces interventions de l’électronique et ces alertes. En effet, il est possible de régler la sensibilité des capteurs et même de désactiver les assistances à la conduite. Pour mieux nous rendre compte de leur efficacité, nous avons mis leur sensibilité au maximum. On constate leur efficacité mais à ce niveau, le tableau de bord ressemble vite à un sapin de Noël. Ça clignote et bipe un peu trop. Une sensibilité intermédiaire permet de bénéficier de la sécurité accrue fournie par l’électronique sans être constamment dérangé voire déconcentré.

Sous le capot, on retrouve un moteur turbo diesel de 2 litres qui développe 161 chevaux et 400 newton-mètre. Le bloc est associé à une boîte de vitesses automatique à huit rapports qui permet de réduire la consommation. Elle est équipée de palettes au volant et de trois modes de conduite. La direction est, elle aussi, équipée de trois modes. Ainsi, on peut passer d’une direction légère qui facilite les manœuvres de ce gros véhicule, à une direction sensible pour une conduite plus sportive, en passant par une position intermédiaire plus polyvalente.

Notre modèle d’essai ne dispose pas de la transmission intégrale bien que celle-ci soit disponible au catalogue. Néanmoins, cela n’empêche pas le GWM P-Series dans sa version à deux roues motrices (2X4) d’être à l’aise hors des sentiers battus. L’importante garde-au-sol et les suspensions de l’engin ainsi que ses roues de 4X4 en font un baroudeur efficace. Bien entendu, les amateurs de franchissements où les professionnels qui doivent emprunter des terrains plus difficiles opteront pour la version à quatre roues motrices.

Confort

Sur la route, le GWM P-Series sait se montrer confortable. Mais le confort aurait pu être amélioré à l’arrière si le fabricant chinois n’avait pas fait le choix d’amortisseurs à lames. Cependant, cela aurait été au détriment de la capacité de chargement. Les amortisseurs avant sont assez fermes pour éviter que le pickup prenne trop de roulis en virage tout en restant assez souples pour assurer le confort des passagers et l’absorption des aspérités de la route. Les trois modes de direction permettent d’avoir un toucher de route adéquat selon la situation. Bien que le freinage soit bon grâce notamment aux disques ventilés, la pédale de frein manque un peu de sensibilité en début de course. Dommage que le moteur vibre à 1 400 tours par minute, mais une fois à 2 000 tours par minute, il offre une bonne reprise. Bien que ce ne soit pas son terrain de jeu favori, le GWM peut aller en ville. Il est même possible pour, par exemple, effectuer un créneau, de le manœuvrer assez facilement grâce uau système de caméras à 360 degrés.

Le GWM P-Series s’affiche en tant que sérieux challengers aux pickups du marché. Le véhicule arbore un look valorisant, il est à l’aise en tout-terrain même dans sa version à deux roues motrices et surtout il est bardé d’équipements qu’on trouve plutôt dans des berlines ou des SUV. Il a tout de même quelques points qui peuvent être améliorés comme la sensibilité de la pédale de frein ou les vibrations de son moteur à bas régime.

Le GWM P-Series que nous avons essayé est disponible chez United Motors Ltd (UML) à Rs 1,55 million. La version avec transmission intégrale est affichée à Rs 1,65 million.

Fiche technique :

MOTEUR
Type Turbo
Cylindres 4 / en ligne
Cylindrée 2 000 cc
Puissance 161 cv
Transmission Avant
Carburant Diesel
Couple 400 Nm
BOITE DE VITESSE
Type Automatique
Nombre de rapports 8
PERFORMANCES
Vitesse maximale 155 km/h
Accélération (0 à 100 km/h) 8,7 s
CONSOMMATION
Consommation intra-urbaine 8,5 l / 100 km
Consommation extra-urbaine 13,4 l / 100 km
Consommation mixte 9,2 l / 100 km
Emissions de CO2 239 g/km
Contenance réservoir 80 l
POIDS/VOLUME
Poids à vide 2 100 kg
ROUES
Jantes 265/60 R18
Afficher plus

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/srv01adm/public_html/defimoteurs_10072021/wp-content/plugins/wppas/classes/Pro_Ads_Shortcodes.php on line 433

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page